Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 5 février 2019

Le génocide des Premières Nations aurait perturbé le climat

Publié le

Le colon néerlandais Peter Minuit achète l'île de Manhattan à des représentants des Premières Nations pour des objets d'une valeur de 24 $, le 6 mai 1626.
La colonisation du continent américain par les colons européens aurait perturbé le climat, selon une études.   Photo : Getty Images / Three Lions

La colonisation des Amériques par les Européens, à partir du 15e siècle, a décimé un si grand nombre de populations que le climat mondial en a été altéré. Les maladies, les guerres et l'esclavage auraient causé, directement ou indirectement, une hausse de l'émission de CO2 et un refroidissement planétaire. Marianne Desautels-Marissa, journaliste scientifique, parle à Catherine Perrin des résultats d'une étude menée par l'University College de Londres.

Il est également question des liens confirmés entre la santé intestinale et mentale.

Chargement en cours