•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le génocide des Premières Nations aurait perturbé le climat

Médium large

Avec Catherine Perrin

Le génocide des Premières Nations aurait perturbé le climat

Audio fil du mardi 5 février 2019
Le colon néerlandais Peter Minuit achète l'île de Manhattan à des représentants des Premières Nations pour des objets d'une valeur de 24 $, le 6 mai 1626.

La colonisation du continent américain par les colons européens aurait perturbé le climat, selon une études.

Photo : Getty Images / Three Lions

La colonisation des Amériques par les Européens, à partir du 15e siècle, a décimé un si grand nombre de populations que le climat mondial en a été altéré. Les maladies, les guerres et l'esclavage auraient causé, directement ou indirectement, une hausse de l'émission de CO2 et un refroidissement planétaire. Marianne Desautels-Marissa, journaliste scientifique, parle à Catherine Perrin des résultats d'une étude menée par l'University College de Londres.

Il est également question des liens confirmés entre la santé intestinale et mentale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi