Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 5 février 2019

Pourquoi les incompétents se trouvent si bons

Publié le

Une femme chante au volant pendant que sa passagère se bouche les oreilles.
Les gens qui sont incompétents dans certains domaines peuvent refuser de l'admettre en raison d'un phénomène appelé effet Dunning-Kruger.   Photo : iStock

C'est précisément parce qu'ils n'ont pas les compétences pour prendre conscience de leurs manquements que des personnes particulièrement inaptes dans certains domaines s'y trouvent au contraire resplendissantes. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, décrit à Catherine Perrin ce phénomène scientifique appelé l'effet Dunning-Kruger.

« Pour savoir que vous êtes incompétent, vous devez être déjà un peu compétent. Mais ceux qui sont complètement incompétents n’ont pas les compétences pour savoir qu’ils sont incompétents », explique Sonia Lupien.

Dès qu’on commence à avoir un petit doute, ça veut dire qu’on commence à être compétent. Le doute est excellent. C’est ce qu’on appelle la métacognition.

Sonia Lupien

Petites illusions, gros risques

Une étude menée en 2018 par des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie a démontré que cet effet se manifestait chez les adeptes du mouvement anti-vaccin. Dans un sondage mené auprès de 1310 parents, un tiers des répondants ont affirmé en connaître autant sinon plus sur l’autisme que les médecins et les chercheurs.

« Quelqu’un qui a une surestimation de ses compétences va moins bien performer, souligne Sonia Lupien. Un chirurgien a été condamné à la prison à vie pour avoir mutilé plusieurs de ses patients. Beaucoup de ses collègues ont dit qu’il était pourri, mais lui était sûr qu’il était très bon. Donc, il n’hésitait pas à prendre beaucoup de patients. »

Chargement en cours