•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tendinite, le lourd prix à payer pour les mouvements répétitifs

Médium large

Avec Catherine Perrin

La tendinite, le lourd prix à payer pour les mouvements répétitifs

Audio fil du mardi 29 janvier 2019
Un homme fait une moue de douleur en se tenant l'épaule.

La tendinite est causée par les mouvements répétitifs imposés aux articulations.

Photo : getty images/istockphoto / zegers06

La surutilisation des tissus de collagènes qui relient les muscles aux os, par des mouvements répétitifs au travail, dans les sports ou lors d'activités quotidiennes, est la cause de cette condition à l'origine de 30 % des consultations médicales pour des douleurs musculo-squelettiques. Denis Fortier, physiothérapeute, parle à Catherine Perrin de l'efficacité variable du temps, des anti-inflammatoires, des injections de cortisone, de l'électrothérapie et de la rééducation dans le traitement de la tendinite.

Denis Fortier décrit la tendinite comme la douleur qui survient lorsqu’on surutilise un tendon sans lui avoir donné suffisamment de répit. « Si on fait le même mouvement tout le temps, de façon répétée, exagérée, au-delà de nos capacités, une blessure peut survenir, dit-il. Si, avec une souris, vous cliquez toute la journée sans bouger, vous pouvez vous faire une tendinite. Les sports de raquette et plusieurs autres sont associés à la tendinite. L’entretien de la maison aussi. »

Se dire que le temps va arranger les choses, ça ne fonctionne pas vraiment.

Denis Fortier

L’importance de consulter

Le physiothérapeute insiste sur l’importance de voir un médecin lorsqu’une douleur persiste, puisqu’une tendinite non traitée peut s’aggraver. « Si votre douleur associée à une tendinite dure longtemps, c’est presque inévitable qu’un processus dégénératif soit associé à ça, indique-t-il. Si après quelques semaines, un mois, vous ne voyez pas d’évolution, il faut consulter et changer la façon de faire les choses [ou] votre posture. Sinon, ça va devenir chronique, et quand l’inflammation s’installe pour longtemps, la structure même de votre tendon va changer. »

Le coupable n’est pas toujours celui qu’on pense

Par ailleurs, la région d’où la douleur émane n’est pas toujours celle à l’origine du problème : « Le classique d’une tendinite de la coiffe des rotateurs, c’est que la personne nous consulte pour une douleur au cou. À force de lever son épaule avec son trapèze supérieur, qui est la partie au-dessus de l’épaule qui s’attache au cou, à forcer de compenser pour protéger son épaule, la personne va avoir une douleur au cou. »

Il est également question de la mémoire des muscles.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi