Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 22 janvier 2019

Comment cesser de ruminer vos pensées négatives

Publié le

Un hamster court dans sa roue.
Un hamster court dans sa roue.   Photo : iStock

Distraire son esprit en discutant, entretenir le scepticisme et se donner une limite de temps comptent parmi les méthodes efficaces pour lutter contre la rumination, un réflexe susceptible d'augmenter le stress et les risques de dépression, selon Sonia Lupien. La chercheuse en neurosciences explique à Catherine Perrin que contrairement à la réflexion constructive, la rumination occupe inutilement la pensée et ne nous permet pas de trouver de solutions à nos problèmes.

Sont-ce des pensées normales ou des ruminations qui vous occupent? Sonia Lupien propose trois questions pour faire la différence entre les deux : ces pensées vous permettent-elles de vous sentir mieux? Vous rapprochent-elles d’une solution? Vous permettent-elles de voir plus clair? Si la réponse est non, vous êtes en train de ruminer.

Réfléchir est une action mentale qui nous permet en général d‘arriver à une conclusion. Par contre, quand on rumine, on n’arrive jamais à une solution.

Sonia Lupien

Cercle vicieux

Cinq risques guettent les personnes qui ruminent trop souvent, selon la chercheuse : créer une forme de dépendance, déraper vers la dépression, développer une pensée négative permanente, diminuer sa capacité à affronter les problèmes et être plus vulnérable au stress.

Lutter par les mots

Pour lutter contre ce réflexe, elle recommande l’inférence cognitive, soit une distraction verbale qui vous empêchera d’entendre votre voix intérieure. « Lisez-moi ce livre que vous avez acheté sans jamais avoir eu le temps de le lire, faites des sudokus, des mots croisés, écoutez un film, écrivez vos mémoires », propose-t-elle.

Le sport et la méditation peuvent également aider à s’empêcher de ruminer.


Il est également question du livre Le piège du bonheur, de Russ Harris.

Chargement en cours