Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du vendredi 18 janvier 2019

Un peuple et son roi : un film sur la Révolution qui ne révolutionne rien

Publié le

Laurent Lafitte marche sous une haie d'honneur dans <i>Un peuple et son roi</i>, de Pierre Schoeller.
Laurent Lafitte dans Un peuple et son roi, de Pierre Schoeller   Photo : MK2 Mile End / Jerome Prebois

« C'est un film qui a les défauts de ses qualités », dit Helen Faradji au sujet du nouveau film de Pierre Schoeller, qui raconte la Révolution française. « Évidemment, à force de vouloir tout montrer, on finit par devenir un peu confus. [...] Mais c'est cohérent avec ce qu'on essaie de dire, ajoute-t-elle. Ça m'a quand même beaucoup, beaucoup plu. C'est une réflexion sur comment on construit une nation. Il y a des scènes assez magnifiques. » Georges Privet, lui, a été déçu par ce film : « Qui trop embrasse mal étreint. C'est un canevas impossible. [...] C'est très près d'un téléfilm assez lourdaud. »

Il est également question des films Malek, de Guy Édoin, et Stan et Ollie, de Jon S. Baird.

Chargement en cours