•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cuisine simplifiée pour gens pressés

Médium large

Avec Catherine Perrin

Cuisine simplifiée pour gens pressés

Audio fil du mardi 8 janvier 2019
Des légumes et des pâtes séchées au fond d'une casserole, sur un comptoir en bois.

Les recettes à casserole unique sont très prisées par les gens pressés.

Photo : iStock

La cuisine à chaudron unique, les produits précoupés ou prélavés ou les plats en boîte permettent d'économiser du temps et d'avoir des repas intéressants contre un minimum d'efforts, mais souvent au prix de la saveur et de la fraîcheur de certains aliments. Lesley Chesterman, critique gastronomique, explique à Catherine Perrin que ces solutions aboutissent à un goût moyen, mais donnent à ceux qui les cuisinent la gratification d'un repas maison réussi.

C’est au chef français Alain Ducasse que Lesley Chesterman attribue l’émergence de la cuisine à casserole unique, en 2004, grâce à la mise en marché d’une casserole spécifiquement conçue à cette fin. « Il a décidé qu’on ferait cuire les pâtes de la même façon qu’un risotto », raconte-t-elle.

Tirer le meilleur de la plaque

Dans un même ordre d’idées, la cuisson de repas entiers sur une plaque de cuisson a la cote, mais la technique présente, selon la spécialiste, de plus sérieuses faiblesses. « À la fin, les choux de Bruxelles goûtent le poisson et le poisson goûte les choux de Bruxelles, déplore-t-elle. Mieux vaut le faire à haute température pour qu’on ait un peu de caramélisation sur des choses comme la courge, ou mettre des tranches de citron et beaucoup d’herbes. On peut jouer avec cette idée et faire les choses à sa façon. »

Un tremplin avant tout

Selon Lesley Chesterman, ces raccourcis sont encore préférables aux repas surgelés et autres produits transformés. « Il y a des gens qui n’ont pas de plaisir à aller au supermarché, dit-elle. Il y a des gens pressés, qui ont des vies compliquées […]. Pour moi, ce sont des étapes avant d’aller plus loin. C’est ainsi qu’on prend goût à faire la cuisine. Que ce soit sur une plaque ou avec un spaghetti vite fait, à la fin, si c’est bon, les gens se disent : "Wow, c’est bon! J’ai fait ça moi-même!" et ils sont encouragés à continuer. »

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi