Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mercredi 26 décembre 2018

Lesley Chesterman : ce qu’il reste des tendances culinaires de 2008

Publié le

Lesley Chesterman en entrevue au studio 17
Lesley Chesterman   Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

« Les vins australiens ne sont tellement plus à la mode, que je suis convaincue qu'ils vont revenir à la mode. » La critique gastronomique Lesley Chesterman revient sur ses prédictions de tendances livrées il y a 10 ans pour voir lesquelles ont persisté avec le temps et déplore que, par souci de nouveauté, « on laisse de côté des choses qui sont vraiment bien ».

En 2008, les zigzags de réduction de vinaigre balsamique, les accords mets-vin et les viandes exotiques comme l’alligator, le kangourou et l’autruche étaient rois. Ils sont maintenant tous démodés.

Certaines tendances ont survécu au passage du temps, comme la crème brûlée, le moelleux au chocolat, le foie gras poêlé et le tartare de thon.

La critique gastronomique ne se soucie pas des tendances : elle a laissé sa dinde dans une saumure pendant 24 heures, malgré le fait que ce soit passé de mode. Le jeu en a valu la chandelle : « C’était ma meilleure dinde à vie! »

Parmi les tendances qu’elle souhaite voir disparaître trônent au sommet les petits gâteaux (cupcakes) et les macarons.

Chargement en cours