•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Avec Catherine Perrin

Audio fil du mardi 5 mars 2019

Rattrapage

  • L'Algérie en révolte : un mouvement historique

    Inédite et historique parce qu'elle touche l'ensemble du pays, qu'elle est plus pacifiste que jamais, qu'elle est non partisane et qu'elle est portée par une jeunesse connectée sur le monde, la révolte des Algériens contre le président Bouteflika s'affirme et devient de plus en plus forte. Nos invités Akli Aït Abdallah, Lamine Foura, Sara Nacer et Nadia Zouaoui croient qu'un renouveau complet du système politique algérien est nécessaire pour apaiser cette tempête.

  • Après 32 ans, le chef Laurent Godbout prend une pause bien méritée

    « Je pars me ressourcer. » D'une voix souriante, le chef Laurent Godbout vient d'annoncer la fermeture des restaurants Chez l'Épicier de Montréal et de Palm Beach : un arrêt nécessaire, après de 32 ans de labeur dans une industrie « pas facile ». Le chef et sa conjointe parcourront l'Amérique en quête d'inspiration et de rencontres avec différents producteurs. Récit d'une soif de renouveau.

  • Dérive : quand le deuil disloque une famille

    Si le deuil est un thème récurrent au cinéma, il est rare que les cinéastes s'attardent à en exposer les cicatrices à long terme. Mettant en scène une famille écorchée par la perte du père, le film Dérive raconte, dans une tonalité intimiste, la traversée du deuil par une mère et ses deux filles. Discussion avec les comédiennes Mélissa Désormeaux-Poulin et Eleonore Loiselle, ainsi que les réalisateurs David Uloth et Chloé Cinq-Mars.

  • S'entraîner sans voir d'améliorations : un phénomène plus fréquent qu'on le croit

    Nous ne sommes pas tous égaux devant l'exercice physique! Sonia Lupien décortique un phénomène déroutant : certaines personnes s'entraînent plusieurs fois par semaine sans constater de changements à leur condition physique. Les recherches montrent que des composantes génétiques sont en cause et que certains corps sont tout simplement incompatibles avec certains types d'activités sportives.

  • Nouvelle réglementation sur les pesticides : il faut aller encore plus loin

    Quelques mois après l'Europe, le Canada s'apprête à interdire les pesticides néonicotinoïdes, liés à la mort d'un nombre croissant d'abeilles mellifères. Ces insecticides « systémiques », agissant sur tous les organes de la plante, ne sont toutefois pas les seuls que le Canada gagnerait à faire disparaître, selon notre chroniqueur Pierre Gingras qui s'appuie notamment sur les propos d'Équiterre et de la Fédération des apiculteurs.

  • En Europe, populisme et méfiance envers les vaccins vont de pair

    Les électeurs des partis populistes seraient plus enclins à résister aux vaccins, selon une étude britannique parue dans l'European Journal of Public Health. Le phénomène touche les populistes de droite comme de gauche, notamment en Italie et en Grèce, et s'accompagne d'une méfiance générale envers les élites et les experts. Marianne Desautels-Marissal décortique les raisons de cette peur du vaccin.

  • Non, le jus de céleri n'est pas le remède à tous les maux

    Nombreux sont les internautes diffusant sur Instagram les résultats inouïs de leur transformation physique grâce à un régime strict de jus de céleri. « C'est un cas lourd de pseudoscience », dénonce le nutritionniste Bernard Lavallée, qui explique que ce régime de céleri n'a aucun fondement scientifique et vient des livres d'Anthony Willams, un médium américain affirmant être en dialogue avec des esprits mieux informés que le corps médical.

  • Corneille et Sofia de Medeiros, unis par un amour fusionnel et créatif

    La première fois qu'ils se sont vus, assis côte à côte lors d'une séance de maquillage, ils ont tout de suite senti qu'ils avaient une grande compatibilité intellectuelle et émotionnelle. Corneille et Sofia de Medeiros, aujourd'hui mariés et parents de deux enfants, forment un couple « fusionnel », mais pas de manière « pathologique ». Ils disent arriver à vivre et à travailler ensemble en gardant l'équilibre, « grâce à une complémentarité quasi parfaite ».

Vous aimerez aussi