•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Avec Catherine Perrin

Audio fil du vendredi 10 août 2018

Rattrapage

  • Alex Jones banni des réseaux sociaux : une décision qui soulève des questions

    La décision des géants des réseaux sociaux comme Facebook, YouTube et Apple de bannir le conspirationniste Alex Jones ainsi que son populaire média Infowars semble avoir davantage jeté de l'huile sur le feu que d'avoir fait taire le polémiste d'extrême droite, notent Rose-Aimée Automne T. Morin, rédactrice en chef du magazine Urbania, et Paul Journet, éditorialiste au quotidien La Presse. Cette décision, quoi qu'on pense des propos d'Alex Jones, soulève aussi de sérieuses questions sur le pouvoir qu'ont ces géants par rapport au contenu qui se trouve sur leurs réseaux sociaux.

  • Industrie automobile : la tendance est à l'électrification et à la conduite autonome

    Trois grands axes de développement marqueront l'industrie automobile dans les prochaines années : l'électrification, la connectivité et la conduite autonome, note le chroniqueur automobile Gabriel Gélinas, coauteur du Guide de l'auto 2019. Il explique au micro de Stéphan Bureau quels seront les tendances et les véhicules à surveiller à court et à moyen terme.

  • Dans la brume : un bon film angoissant et atmosphérique

    « C'est une très, très, très belle surprise », dit le critique de cinéma Georges Privet au sujet du film de science-fiction Dans la brume, réalisé par le Québécois Daniel Roby, qui raconte l'histoire d'un père de famille, incarné par Romain Duris, qui doit sauver sa fille alors qu'une brume épaisse et toxique recouvre Paris. Selon lui, même si les dialogues ne sont pas toujours justes, l'œuvre cinématographique passe le test, des propos corroborés par la critique de cinéma Helen Faradji.

  • Le 12 août, j'achète un livre québécois : une initiative qui fait son chemin

    « Quand on rentre le 12 août dans une librairie, c'est festif. Les gens n'ont pas les yeux collés sur leur téléphone », dit Amélie Dubé, auteure et cofondatrice de l'événement Le 12 août, j'achète un livre québécois, qui célèbre sa cinquième année. En compagnie de Patrice Cazeault, auteur et cofondateur de l'événement, elle explique en quoi consiste cette journée, et à quel point le 12 août est devenu le « Noël des libraires ».

  • Le folklore acadien à l'honneur dans Chansons d'amour d'Acadie et de France

    Le musicien et chroniqueur Frédéric Lambert parle des meilleures parutions et des concerts à venir en musique classique et, pour l'été, en musique populaire. Il est question cette semaine de l'album Chansons d'amour d'Acadie et de France, présenté par le Chœur Louisbourg et le Skye Consort, sous la direction de Monique Richard. Frédéric Lambert explique à Stéphan Bureau pourquoi cet album vaut le détour.

  • Le grand retour sur scène d'Elvis Presley célèbre ses 50 ans

    Pour souligner les 50 ans du retour triomphal sur scène d'Elvis Presley, les cinémas Cinéplex présentent dans les prochains jours l'émission spéciale et emblématique enregistrée par NBC à l'été 1968, puis diffusée le 3 décembre de la même année. L'événement avait véritablement relancé la carrière musicale du King, note la chroniqueuse Pascale Lévesque, véritable admiratrice du défunt artiste américain.

  • Un bon vin blanc et un bon vin rouge sous la barre des 20 $

    « C'est un vin qui m'a beaucoup plu », affirme la sommelière Élyse Lambert à propos du blanc italien Albino Piona Bianco di Custoza 2017, qui assemble quatre cépages. À moins de 20 $, ce vin aux notes de pêche et de fleur d'oranger se marie parfaitement avec le poisson à chair blanche, les crevettes et le risotto. Élyse Lambert suggère aussi cette semaine un autre excellent vin à moins de 20 $, rouge cette fois : le Château la Mothe du Barry 2016, de la région de Bordeaux.

  • A Self Induced Hallucination : une œuvre terrifiante et hallucinante

    « On plonge dans un monde absolument hallucinant. On est dans la folie parfois. » Voilà comment la critique de cinéma Helen Faradji décrit le documentaire de montage A Self Induced Hallucination, offert gratuitement sur Vimeo. L'œuvre traite du Slender Man, une créature imaginaire à longs bras qui apparaîtrait sur des photos que prennent les gens. Il s'agit bien entendu d'un mythe propagé sur Internet, mais la pseudo-existence de cette créature a tout de même conduit deux fillettes à en poignarder une autre au Wisconsin en 2014.

Vous aimerez aussi