•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Médium large

Avec Catherine Perrin

Audio fil du vendredi 3 août 2018

Audio fil

  • Carbone : l’assouplissement d’Ottawa critiqué

    La décision, par le gouvernement Trudeau, de réduire le pourcentage des émissions de gaz à effets de serre assujetti à la taxe sur le carbone à 80 ou 90 % est sidérante, selon Eve-Lyne Couturier. De son côté, Mathieu-Robert Sauvé estime qu'en dépit de l'interdiction de diffuser des plans pour fabriquer des armes par impression 3D par un tribunal fédéral américain, cette technologie demeure problématique. La chercheuse et le journaliste passent en revue les événements marquants de l'actualité.

  • Plaques personnalisées : futilité ou progrès?

    Guillaume Corbeil n'a aucune envie d'être distrait par les exercices de style de conducteurs et regrette la fin de l'anonymat routier. Chantal Lamarre croit que la possibilité d'être créatif mettra un peu de vie dans la circulation automobile. Au micro de Stéphan Bureau, le dramaturge et la chroniqueuse débattent de la pertinence de faire de la route un lieu d'expression avec des plaques d'immatriculation personnalisées.

  • Le bruit, un problème passé sous silence

    Surdité, accidents de travail ou de la route, problèmes cardiovasculaires... En milieux urbains comme au travail, le bruit cause une réaction en chaîne qui coûte des dizaines de millions à la collectivité, selon Tony Leroux. Le vice-doyen à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et professeur en orthophonie et en audiologie déplore que les normes n'aient pas changé depuis 30 ans, et que le sujet du bruit demeure tabou. Il fait valoir à Stéphan Bureau que le Québec devrait s'inspirer de l'Europe, où les fabricants d'appareils sont tenus de respecter des limites strictes.

  • Fleuve noir : un film policier très réussi, selon nos critiques

    « On n'est pas dans les grands chefs-d'œuvre du policier. [...] On est dans quelque chose de plus refermé qui, grosso modo, pose la question de ce qu'est aimer et protéger ses enfants », dit Helen Faradji au sujet du nouveau film d'Éric Zonca. « Il y a un côté série B très assumé, une atmosphère très poisseuse. J'adhère complètement. Sandrine Kiberlain est parfaite. Romain Duris et Vincent Cassel font des propositions de jeu baroques », ajoute-t-elle. Georges Privet est tout à fait d'accord : « C'est très divertissant. J'avais l'impression de regarder un train dérailler. »

  • Les célébrités rattrapées par leur passé numérique

    Après la comédienne Roseanne Barr, dont la série a été annulée en raison de tweets racistes, le réalisateur James Gunn, de la série Guardians of the Galaxy, a été renvoyé par l'empire Disney pour de vieilles blagues provocatrices proférées sur Twitter, sur le viol et la pédophilie. Récemment, d'anciens gazouillis de l'animateur Trevor Noah sur les femmes et les Juifs ont également suscité la controverse. Pascale Lévesque, chroniqueuse en culture populaire, explique à Stéphan Bureau que ce phénomène des publications déterrées touche également les politiciens et les athlètes.

  • Anachnid, la musicienne caméléon des Premières Nations

    « J'ai beaucoup d'émotions qui peuvent se refléter dans la terre, dans le feu, dans le vent. » La jeune artiste aux origines algonquines, anichinabées, iroquoises, ojibwées et cries mêle le folklore autochtone au hip-hop dans une musique qui cherche à provoquer et à sensibiliser avec humour. À l'approche de sa participation à l'événement Musique nomade du festival Présence autochtone, Anachnid explique à Stéphan Bureau qu'elle est contre les systèmes politiques, même les conseils de bande.

  • À la découverte de compositrices féministes méconnues

    L'altiste et chroniqueur Frédéric Lambert parle des meilleures parutions récentes et des concerts à venir en musique classique. Il est question du disque Nasty Women: Piano Music in the Age of Women's Suffrage, de la pianiste Joanna Goldstein, qui rassemble les œuvres de compositrices de la fin du 19e siècle aux années 1940. On y trouve les œuvres de compositrices comme Harriet Ware, Mary Howe, Gena Branscombe, Ethel Glenn Hier et maintes autres. Frédéric Lambert explique à Stéphan Bureau qu'il s'agit d'un disque surprenant.

  • Un sancerre et un sauternes à découvrir, selon Élyse Lambert

    La première Master Sommelier du Québec révèle deux incarnations possibles d'un cépage très apprécié. Elle fait déguster aux invités du studio 18 un sancerre qu'elle estime être l'incarnation parfaite d'un sauvignon blanc fruité, ainsi qu'un sauternes, mélange de sauvignon blanc et de sémillon, idéal pour la saison des pêches de l'Ontario. Élyse Lambert présente ses choix à Stéphan Bureau.

  • Une websérie « qui fait beaucoup de bien »

    La critique de cinéma Helen Faradji parcourt le web à la recherche de vidéos, de séries et de films faits sur mesure pour les plateformes numériques. Elle parle cette semaine de La gueule de l'emploi, une websérie documentaire française qui suit des jeunes vingtenaires qui ont eux-mêmes créé leur emploi. Helen Faradji explique à Stéphan Bureau que sans faire d'angélisme, La gueule de l'emploi montre les bons côtés de la persévérance.

Vous aimerez aussi