Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin

Audio fil du mercredi 1 août 2018

  • Médecin tenant un stéthoscope.

    Le transhumanisme, ou le rêve de l’homme amélioré

    Rendre l'homme plus petit pour réduire son empreinte écologique, créer une pilule pour enlever le goût de la viande, retarder le vieillissement et la mort... Ce sont quelques-uns des rêves du transhumanisme, une philosophie qui souhaite transcender la biologie pour rendre l'être humain plus performant. Le chercheur Alan Cohen, les sociologues Céline Lafontaine et Nicolas Le Dévédec et l'auteur Frédéric Beigbeder expliquent à Stéphan Bureau comment cet idéal encourage un nouveau type d'individualisme. Voir la suite »

  • Des vacanciers se prélassent au soleil sur une plage du sud.

    À la plage, l’être humain se transforme

    « On réapprend une des scènes les plus primordiales pour l'homme, qui est celle de partager son territoire. » À la plage, l'être humain rompt avec les normes habituelles de la vie en société et reprend étrangement goût à la dénudation et au contact avec l'autre. C'est le constat de l'anthropologue Jean-Didier Urbain, qui a fait de la plage son sujet d'étude et y a même consacré quelques livres. Il décrit à Stéphan Bureau comment la plage transforme nos peurs en jouissances. Voir la suite »

  • Portion du cerveau d'une personne ayant souffert de la maladie d'Alzheimer.

    Alzheimer : un nouveau médicament suscite l'espoir

    Le BAN2401, un nouveau médicament présenté lors de l'Alzheimer's Association International Conference, est le premier à ralentir le déclin cognitif et à réduire la quantité de protéines néfastes dans le cerveau des malades. La découverte arrive après des décennies de progrès timides dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer. Le neurologue Alain Robillard et la chercheuse et professeure en neurologie Andréa LeBlanc expliquent à Stéphan Bureau pourquoi il est encore trop tôt pour crier victoire. Voir la suite »

  • Un homme accroupi tient une boule de pétanque.

    La pétanque, un vrai sport et non un simple loisir

    Accessible, le jeu de boules créé en 1907 permet de jouer en famille et entre amis sans entraînement exhaustif et avec un minimum d'équipement. C'est ce qui explique son attrait croissant au Québec, qui compte environ 300 000 joueurs. En compagnie de Nicolas Martel, maire de Desbiens, au Lac-Saint-Jean, où aura lieu le prochain Championnat du monde de pétanque, et de Meeker Guerrier, journaliste, Yannick Laulhé et Kassandra Dufresne, champions de pétanque, parlent à Stéphan Bureau du travail nécessaire pour vraiment progresser dans ce sport. Voir la suite »

  • Imran Khan parle au micro devant une image géante de lui en arrière-plan.

    Imran Khan, l’ambigu nouveau chef pakistanais assis sur une poudrière

    Ancien champion de cricket et ex-figure mondaine, formé à Oxford et marié à une Britannique, le nouveau numéro un pakistanais a amené son parti vers la victoire en affichant d'un côté une ouverture vers l'Ouest, et de l'autre, de fortes tendances conservatrices et religieuses. Le journaliste Jasmin Lavoie explique à Stéphan Bureau que l'ascension un peu trop facile de Khan, survenue en même temps que la disgrâce de l'ex-premier ministre Nawaz Sharif, pourrait laisser croire à une manigance de l'armée pakistanaise. Voir la suite »

  • Ariane Mnouchkine, fondatrice du Théâtre du Soleil, regarde vers le sol, tenant son menton dans sa main.

    Kanata : Ariane Mnouchkine, triste, dénonce « une injonction »

    Pour la directrice du Théâtre du Soleil, qui devait présenter Kanata, de Robert Lepage, l'annulation du spectacle représente bel et bien de la censure. Elle déplore que des « voix radicales » aient mis fin au dialogue entrepris avec les représentants des Premières Nations, et que ceux qui estiment que seuls des artistes autochtones devraient jouer leur histoire se trompent. Ariane Mnouchkine raconte à Stéphan Bureau comment elle a offert, sans succès, aux Premières Nations de donner un quatrième chapitre à Kanata. Voir la suite »

Chargement en cours