•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Médium large

Avec Catherine Perrin

Audio fil du mardi 12 juin 2018

Rattrapage

  • La détresse psychologique, un fléau chez les vétérinaires

    « Les vétérinaires vivent un certain isolement. [...] Ils sont très bien formés pour sauver les animaux, pour en prendre soin, mais ils sont peu formés pour prendre soin d'eux-mêmes », dit Anne-Marie Lamothe, psychologue à l'Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux (AMVQ). La grande charge de travail et le contact fréquent avec la mort, par l'entremise de l'euthanasie, minent leur moral. Catherine Perrin parle avec trois vétérinaires de la triste réalité associée à la profession, où il y aurait trois fois plus de suicides que dans la population québécoise.

  • Le sort encore incertain des migrants, bloqués sur l'Aquarius

    « Ils ne savent pas ce qui les attend », note la journaliste Agnès Gruda au sujet des 629 migrants qui se trouvent sur l'Aquarius, le navire de l'organisation non gouvernementale SOS Méditerranée qui leur vient en aide, mais qui est bloqué en mer Méditerranée. Le bateau n'a présentement nulle part où aller depuis que le nouveau gouvernement italien issu de l'extrême droite a décidé d'interdire l'accès de ce type de navire dans les ports du pays. Agnès Gruda, qui a séjourné il y a un an sur l'Aquarius, explique à Catherine Perrin ce qu'il adviendra de ces migrants.

  • Feu! Chatterton : les mots et la musique en harmonie

    « On essaie d'entretenir une tension entre le texte et la musique. Cette tension-là naît de notre échange, et de la volonté de ne jamais faire triompher les mots aux dépens de la musique et la musique aux dépens des mots », dit Arthur Teboul, chanteur du quintette Feu! Chatterton, à propos du processus créatif du groupe. À travers son rock « littéraire et poétique », la formation française, qui sera en spectacle mercredi soir au MTelus, essaie de s'éloigner de la formule classique des chansons populaires.

  • Budapest, ville gastronomique et paradis des carnivores

    Considérée comme l'une des plus belles villes d'Europe, Budapest, la capitale hongroise, est aussi une destination gastronomique, explique la critique culinaire au quotidien Montreal Gazette Lesley Chesterman, qui se trouve présentement dans la « perle du Danube ». Goulash, poulet au paprika, choux farcis, crêpes, saucissons, soupe aux cerises, salamis et pâtisseries de luxe font le bonheur des touristes gourmands, surtout les carnivores.

  • Oiseaux et papillons : des suggestions de lectures

    La saison estivale est à nos portes, et il s'agit de l'occasion idéale pour se plonger dans des volumes et ouvrages consacrés aux oiseaux et aux papillons. Pierre Gingras, journaliste spécialisé en horticulture et en ornithologie, y va de quelques suggestions pour en connaître davantage sur les oiseaux et les papillons, et ainsi les observer en toute connaissance de cause.

  • Pour faire basculer l’opinion d’un groupe, il suffit d'avoir l’adhésion de 25 % de ses membres

    Des chercheurs en sciences sociales ont récemment découvert que le chiffre magique à atteindre pour qu'une idée, au sein d'un groupe, passe d'une adhésion minoritaire à un véritable mouvement est 25 %. Si 25 % d'un groupe est convaincu de l'importance de son point de vue, ce sera suffisant pour convaincre les 75 % restants, explique le journaliste Renaud Manuguerra-Gagné qui résume les résultats de cette étude publiée dans la revue Science.

  • Ces moyens autres que les opioïdes pour réduire la douleur

    « 6,5 % des gens à qui on prescrit des opioïdes à la suite d'une chirurgie en prennent toujours 90 jours plus tard », dit le physiothérapeute Denis Fortier pour illustrer l'ampleur de la crise des opioïdes et la dépendance que certains patients développent à l'égard de ces substances psychotropes. Principalement employés pour soulager la douleur, les opioïdes posent un véritable problème de santé publique. Selon le professionnel de la santé, il existe des moyens pour réduire leur utilisation, comme la physiothérapie, la chiropratique, l'acupuncture, la psychothérapie ou l'hypnothérapie.

  • L’aura des Rita Mitsouko plane toujours sur Catherine Ringer

    « Il est présent dans ma mémoire, dans moi, c'est sûr. Pour le public aussi. Et tout ce qu'on a fait ensemble est encore présent », dit la chanteuse française Catherine Ringer, en parlant du défunt Fred Chichin, son partenaire de toujours à l'époque des Rita Mitsouko. En ville pour un concert mardi au MTELUS à l'occasion des Francos de Montréal, l'auteure-compositrice-interprète vient présenter son deuxième album solo, Chroniques et fantaisies, dans lequel certaines chansons rappellent les belles heures des Rita Mitsouko.

Vous aimerez aussi