•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Médium large

Avec Catherine Perrin

Audio fil du jeudi 3 mai 2018

Audio fil

  • Au Japon, des funérailles pour chiens robots

    Plus de 800 chiens robotisés appartenant à la gamme Aibo, de Sony, ont eu droit à des funérailles bouddhistes au Japon depuis 2005. Lancée en 1999, interrompue en 2004, la gamme s'est écoulée à 150 000 exemplaires. Le chien Aibo avait la particularité d'apprendre. Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, publicitaire, expliquent à Catherine Perrin que ce culte autour d'un chien robotisé porte à réfléchir sur la relation que l'on peut développer avec l'intelligence artificielle.

  • Macron, an un : le président qui donne le tournis

    Réformes incessantes, hyperactivité sur le plan international, presse gardée à distance, ministres et députés maintenus dans l'anonymat... Un an après sa victoire contre Marine Le Pen avec 66 % des voix, Emmanuel Macron maintient la confusion quant à sa position sur l'échiquier politique, selon Louise Beaudoin et Pascal Brouard. L'ancienne ministre et le réalisateur féru de politique française expliquent à Catherine Perrin que le président français continue de profiter de la profonde division de ses adversaires.

  • C’est fini, stop : le télégramme est mort

    Le dernier télégramme de France a été envoyé lundi dernier, à 21 h 05. Ce système de communication inventé au 19e siècle était encore offert par la compagnie de télécommunications française Orange, qui avait encore quelques centaines de clients par mois. Christophe Ndi, employé d'Orange, raconte à Catherine Perrin l'histoire du télégramme et fait valoir qu'en dépit de sa désuétude, le télégramme avait encore une valeur juridique.

  • Séries éliminatoires : « C’est une symphonie »

    « C'est une façon de se réconcilier avec le hockey après la saison catastrophique qu'on a connue. » Guillaume St-Onge continue d'être épaté par la performance des Golden Knights de Las Vegas dans les séries de la division ouest. Guy D'Aoust, pour sa part, s'intéresse davantage aux séries de l'est. Le scripteur et le journaliste sportif passent en revue les événements marquants de l'actualité sportive.

  • Un opéra sur le hockey

    Une œuvre scénique d'André Ristic et Cecil Castellucci arrive à temps pour les séries éliminatoires. Mettant en vedette quatre chanteurs et six musiciens de l'Ensemble contemporain de Montréal, sous la direction de Véronique Lacroix, l'œuvre, inspirée de faits vécus, raconte la disparition d'un joueur lors de séries éliminatoires fictives dans les années 1950. André Ristic et Cecil Castellucci insistent sur la part d'humour dans Hockey noir.

  • Les leçons d’Anne Nivat, grande reporter en zones de guerre

    Que ce soit en Tchétchénie, en Afghanistan ou en Irak, la grande reporter cherche ce qu'elle appelle « la vérité avec un petit "v" », soit des récits qui permettent de mieux comprendre les grands conflits. À l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de presse, Anne Nivat fait valoir à Catherine Perrin que l'objectivité journalistique n'existe pas, et qu'il faut savoir distinguer l'information véritable de la communication.

  • Éducation : comment le Québec peut rattraper son retard

    Créer un institut national de l'éducation, implanter la maternelle à 4 ans, favoriser l'engagement communautaire des parents, créer un ordre professionnel des orthopédagogues, revoir les modes de financement... Voilà quelques solutions à privilégier pour augmenter le taux de diplomation au secondaire des élèves québécois, selon trois spécialistes de l'éducation. Au micro de Catherine Perrin, ils expliquent pourquoi ils sont en désaccord avec l'intention du ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, de cibler le décrochage parental.

Vous aimerez aussi