•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Avec Catherine Perrin

Audio fil du mardi 21 novembre 2017

Rattrapage

  • Marie-Maude Denis, lauréate d’un prix Judith-Jasmin

    La journaliste et coanimatrice d'Enquête a remporté, avec deux collègues de cette émission, un prix de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) pour le reportage « Les baux cadeaux », diffusé en novembre 2016. Elle explique à Catherine Perrin que le métier de journaliste est davantage une façon d'être qu'un travail.

  • La nouvelle vie de Félix Maltais, fondateur des Débrouillards

    Il est derrière la série de livres Les débrouillards, lancée en 1981 à partir de chroniques publiées dans le bulletin Hebdo Science, de l'Agence Science-Presse, puis derrière le magazine du même nom, lancé en 1982. Après 35 ans à la barre de cette publication, ainsi que de Curium et des Explorateurs, l'éditeur laisse sa place à Isabelle Vaillancourt, qui poursuivra le travail dans la même veine. Félix Maltais explique à Catherine Perrin que chez les jeunes, la crise de l'imprimé n'existe pas.

  • Suzanne Coupal, de la justice à la peinture

    Connue du grand public comme analyste pour RDI durant les audiences de la commission Charbonneau, la juge à la retraite est aussi une passionnée de peinture. Sa nouvelle exposition, Avec ceux qui restent, est inspirée par la tuerie du Bataclan, à Paris, survenue le 13 novembre 2015. Suzanne Coupal parle à Catherine Perrin du respect qu'elle ressent pour ceux qui survivent aux tragédies.

  • Un médecin défait les mythes sur la médecine et les superaliments

    Le public a trop confiance en des outils à l'efficacité non prouvée, comme les superaliments tels le curcuma et la canneberge. Accessoirement, notre société a exagéré l'importance des médecins en leur accordant des salaires démesurés. Ce ne sont là que quelques idées défendues par l'urgentologue, chroniqueur et acteur du mouvement Faut qu'on se parle Alain Vadeboncoeur dans son nouveau livre, Désordonnances. Il explique à Catherine Perrin que le seul usage de l'homéopathie est lié à son effet placebo.

  • La méditation pleine conscience inefficace chez certains jeunes

    Augmentation de l'anxiété et de la dépression, risques de psychose... Non seulement la méditation pleine conscience ne fonctionne pas chez certains adolescents, mais elle peut en plus entraîner ces effets secondaires, selon une étude australienne. Les garçons, les jeunes légèrement préoccupés par leur poids et ceux souffrant de dépression légère résistent particulièrement aux effets bénéfiques de la méditation. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, explique à Catherine Perrin qu'il n'y a pas de méthode universelle pour contrer l'anxiété.

  • Comment le pigeon migrateur est disparu

    Des études ont déterminé que le pigeon migrateur, qui comptait de 3 à 5 milliards d'individus en Amérique du Nord à l'arrivée des colons européens, a disparu à cause de son manque de diversité génétique. Son génome faisait qu'il était vulnérable à l'apparition de toute nouvelle menace, ce qui a précipité son extinction, terminée en 1914 avec la mort du dernier pigeon migrateur en captivité. Renaud Manuguerra-Gagné explique à Catherine Perrin que ce constat sert d'avertissement à propos d'autres espèces menacées.

  • Pourquoi il ne faut jamais nourrir les chevreuils l’hiver

    Carottes, pommes, maïs, moulée... Donner ces aliments à des chevreuils l'hiver peut carrément les tuer, rappelle Pierre Gingras. Puisque leur flore intestinale change durant la saison morte, et puisque des offrandes de nourriture les amènent à quitter leur habitat naturel, nourrir les chevreuils comporte des risques inutiles. Au micro de Catherine Perrin, le journaliste spécialisé en horticulture et en ornithologie insiste sur les dangers de maladies, de parasites, d'accoutumance et de braconnage posés par les bonnes intentions des gens.

  • Comment les restaurants pourraient bénéficier du scandale Apollo

    Les révélations quant aux fabulations du chef Jean-Claude « Giovanni » Apollo pourraient avoir pour effet d'assainir les pratiques dans la restauration, selon Liza Frulla et Lesley Chesterman. Le scepticisme à l'endroit des cuisiniers qui revendiquent un parcours ou des techniques particulières deviendra si grand que les restaurants devront offrir de meilleures conditions à leurs employés. La directrice de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ) et la critique gastronomique expliquent à Catherine Perrin que d'autres cuisiniers risquent d'être dénoncés.

Vous aimerez aussi