•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Avec Catherine Perrin

Audio fil du jeudi 18 mai 2017

Rattrapage

  • Comment un gazouillis banal s’est transformé en grande campagne publicitaire

    Le jeune Américain féru de poulet frit est devenu porte-parole de la lutte contre le cancer du sein après avoir interpellé, sur Twitter, la chaîne de restauration rapide Wendy's. Ayant réussi à recueillir 3,6 millions de republications de son gazouillis dans l'espoir de remporter des croquettes gratuites pendant un an, Carter Wilkerson a ensuite entrepris d'utiliser sa notoriété pour recueillir des fonds pour la lutte contre le cancer du sein. Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président stratégie pour Havas, expliquent à Catherine Perrin que Wendy's s'est ainsi pourvue d'une campagne de publicité efficace pour presque rien.

  • L’art subtil de s’en foutre : l’insouciance, mode d’emploi

    Le livre du blogueur américain Mark Manson encourage les lecteurs à demeurer dans l'action dans le simple but de s'améliorer et d'être authentiques, sans se soucier de l'échec, puisque la société ne récompense que les succès extrêmes et que l'être humain est, de toute façon, programmé pour être insatisfait. Le comédien Patrice Coquereau et la journaliste Marie-Claude Élie-Morin ont lu l'ouvrage, qui vient tout juste d'être traduit. Ils expliquent à Catherine Perrin qu'il exprime avec justesse ce que bien des gens ressentent, mais qu'il transmet aussi un message individualiste et mercantile.

  • À la rencontre du meilleur boulanger de Paris

    Sa baguette est bien cuite, pour bien faire ressortir les arômes du levain naturel. C'est à cela que Sami Bouattour, nouveau lauréat du Grand Prix de la baguette de Paris, estime devoir sa récompense. Copropriétaire avec sa femme de la Boulangerie Brun, dans le 13e arrondissement, M. Bouattour deviendra le fournisseur officiel de l'Élysée pendant une année. Catherine Perrin s'entretient avec lui.

  • Rufus Wainwright fête le Canada à sa façon

    L'auteur-compositeur montréalais présentera, en août, Our Lady of the Harbour, un spectacle composé de reprises de grands artistes canadiens tels que Leonard Cohen, Neil Young, Joni Mitchell et Céline Dion. Une partie des profits sera versée à la Fondation Kate et Anna McGarrigle, qui amasse des fonds pour la recherche sur le sarcome. Rufus Wainwright parle à Catherine Perrin des défis de vivre aux États-Unis à l'ère de Donald Trump.

  • Hockey : l’attaque surprenante des Sénateurs, la touche magique de Guy Boucher

    Le journaliste sportif Guy D'Aoust et le scripteur Guillaume St-Onge passent en revue les événements marquants de l'actualité sportive. Il est notamment question de l'avance des Sénateurs d'Ottawa sur les Penguins de Pittsburgh dans la finale de l'Est, de l'état de santé de Sidney Crosby, de l'exclusion de Maria Sharapova de Roland-Garros et du début de saison difficile de l'Impact.

  • Ces tâches inconsciemment attribuées aux femmes

    De l'éducation des enfants à la lessive en passant par la préparation des repas, ou ne serait-ce que la planification de tout cela, de nombreuses tâches incombent par défaut aux femmes dans la vie domestique de bien des foyers. Une bande dessinée circulant sur les réseaux sociaux parle de « charge mentale » pour décrire la frustration causée par ce sous-entendu. La journaliste Lili Boisvert, la cinéaste Marie-Josée St-Pierre et le travailleur social Éric Couto expliquent à Catherine Perrin qu'il s'agit là d'une preuve que nous vivons encore dans une société patriarcale.

  • Le bloody caesar réinventé

    Certains utilisent du Jägermeister ou du saké, y ajoutent des huîtres, du crabe ou des cornichons frits... Les versions du cocktail préféré des Canadiens se multiplient. Dans certains cas, on peut même y faire entrer un repas complet. À l'occasion de la Journée nationale du césar (bloody caesar), qui sert à célébrer le cocktail inventé par l'Albertain Walter Chell en 1969, trois spécialistes, Gabrielle Panaccio, Alex Bastide et Victoria Therrien, font goûter leur création à l'animateur Pierre-Yves Lord et dévoilent leurs secrets de préparation à Catherine Perrin.

Vous aimerez aussi