•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médium large

Avec Catherine Perrin

Audio fil du lundi 15 mai 2017

Rattrapage

  • La place du téléphone fixe à l’ère des cellulaires  

    Le téléphone fixe est-il nécessaire à l'ère des téléphones intelligents? « J'assume complètement ma situation de brontosaure de ne pas avoir de cellulaire », nous répond le politologue et auteur Christian Dufour. La chef recherchiste de Médium Large, Candide Proulx, croit au contraire que le téléphone fixe est de trop dans la maison, tout comme l'affirme aussi la comédienne Salomé Corbo, qui a fait des économies après s'en être départie.

  • Adopter des enfants handicapés, un choix assumé chez certains parents 

    « C'est un choix de vie totalement assumé. Ce n'est pas toujours évident, mais quand Rose est fière d'un dessin ou quand Maxime vient se coucher en boule sur nous en riant, ça reste le plus beau moment du monde », confie Vincent Robichaud, qui a adopté avec son conjoint deux enfants ayant une déficience intellectuelle et physique. La directrice générale de l'Association Emmanuel, Catherine Desrosiers, explique à Isabelle Craig les défis qu'ont à relever ces familles adoptives.

  • La technique d'interrogatoire « bon flic, mauvais flic » : mythe ou réalité?

    « La vieille méthode de la tape en arrière de la tête, ce n'est pas celle-là qui fait mal, c'est celle qui n'est pas arrivée », dit l'ex-policier de la Sûreté du Québec et d'Interpol François Doré. Avec l'auteur des téléséries policières à succès Omerta et District 31, Luc Dionne, il nous explique l'histoire derrière la technique d'interrogatoire « bon flic, mauvais flic », qui consiste à alterner douceur et agressivité pendant l'entrevue d'un suspect.

Vous aimerez aussi