Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Charles Lévesque
Audio fil du mardi 25 septembre 2018

L'AFO promet de ne pas abandonner son combat

Publié le

Le drapeau franco-ontarien
Le drapeau franco-ontarien   Photo : NULL

Les Franco-Ontariens célèbrent ce mardi la présence francophone en Ontario. Si certaines régions font tout pour faire rayonner la francophonie dans la province, d'autres s'y refusent encore.

Le président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO), Carol Jolin, met tout en oeuvre pour informer les personnes qui ne sont pas encore prêtes à aller de l'avant.

On appuie les ACFO locales qui font tout le travail, dit-il.

Pour M. Jolin, l'approche des élections municipales est un bon moment pour mettre un peu de pression sur ces endroits qui sont plus réticents au changement.

Les candidates et candidats élus doivent s'assurer que le drapeau flotte le 25 septembre prochain.

Carol Jolin, président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario

Ces dernières années, les francophones de l'Ontario ont dû relever de nombreux défis et réaffirmer leur place comme bâtisseurs de la province.

M. Jolin semble toutefois optimiste pour l'avenir de la communauté.

Il y a beaucoup de choses qui s'améliorent, souligne-t-il.

Si plusieurs dossiers comme celui de l'Université de l'Ontario français sont déjà avancés, le président de l'AFO espère que le gouvernement progressiste-conservateur tienne ses promesses faites durant la campagne électorale.

On va leur donner du temps pour s'organiser, mais c'est certain qu'on va être là pour s'assurer qu'on va de l'avant.

Carol Jolin, président de l'AFO

La nouvelle ministre déléguée aux Affaires francophones, Caroline Mulroney, a dit vouloir prendre le temps d'étudier les dossiers chauds et revenir vers l'AFO le cas échéant.

Chargement en cours