Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Charles Lévesque
Audio fil du mercredi 18 octobre 2017

La petite histoire des tramways à Windsor

Publié le

Image d'archives d'un tramway avec ses passagers
Devant l'usine Ford en 1920.   Photo : Windsor Star

Peu de personnes le savent, mais Windsor a déjà accueilli des tramways sur ses routes. Très populaire au début du siècle dernier, ce moyen de transport en commun a aujourd'hui disparu. Madelyne della Valle, conservatrice au Musée de Windsor revient sur l'histoire des tramways de Windsor.

Au début des années 1900, les tramways assuraient les connexions entre les différentes villes de la région. Ils allaient aussi loin que Leamington.

« C'est un moyen de transport révolutionnaire à l’époque parce qu’il n’y avait rien comme ça avant. Il n’y avait que de petites charrettes tirées par des chevaux, les routes étaient pleines de boues. Les tramways permettaient un voyage sans interruption et ça fonctionnait très bien », explique Mme della Valle.

À l'époque, plusieurs compagnies se partageaient les routes. La plus importante, la Sandwich Windsor&Amherstburg Railway a ouvert sa première ligne en 1874. Le véhicule est alors tiré par des chevaux.

Le premier tramway électrique fait son apparition en 1886 dans la ville du sud-ouest ontarien, une première en Amérique du Nord.

Au début des années 1930, il y a près de 100 kilomètres de voies ferrées dans les environs.

Il y a beaucoup de personne aujourd’hui qui aimerait avoir le réseau de transport qu’on avait dans les années 1930.

Madelyne della Valle, conservatrice au Musée de Windsor

Les tramways ont aussi façonné la région en permettant le développement des banlieues, note Mme della Valle.

Mais à Windsor, comme ailleurs, l'émergence de l'automobile et la crise des années 1930 contribuent à faire disparaître ce système de transport.

Chargement en cours