•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Windsor à la recherche d'une sépulture anonyme du 19<sup>e</sup> siècle

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Windsor à la recherche d'une sépulture anonyme du 19e siècle

Rattrapage du mardi 24 novembre 2020
Sarah Morris est la coordonnatrice de l'événement Jane's Walks à Windsor

Sarah Morris, coordonnatrice du Festival Jane's Walk Windsor-Essex.

Photo : Radio-Canada / Lisette Leboeuf

L'Université de Windsor et la Ville de Windsor unissent leurs forces pour trouver le lieu de sépulture de près de 64 immigrants norvégiens, décédés en 1854 lors d'une épidémie de choléra.

Sarah Morris, une passionnée de l’histoire locale, indique que les immigrants passaient par Windsor, en train, pour se rendre à Détroit. Ces derniers avaient contracté le choléra durant le trajet. Une trentaine de ces passagers se sont effondrés une fois arrivés à la gare de Windsor.

Dans les jours qui ont suivi, au moins 58 adultes et « un certain nombre » d'enfants ont succombé à la maladie. Leurs corps ont été déposés dans des sépultures anonymes.
Pendant des années, la ville a tenté, sans succès, de retrouver la fosse. Des avancées technologiques récentes pourraient faciliter leur tâche.

On est dans une autre pandémie maintenant, et je pense qu'on regarde l'histoire pour trouver les moments [où l’on aurait pu mieux faire], affirme-t-elle

Elle espère que les citoyens de la ville se souviendront de cette tragédie, pour honorer ces immigrants norvégiens

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi