•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Un avenir nébuleux pour les centres commerciaux

Rattrapage du lundi 7 septembre 2020
Un homme traverse une rue près du Macy's de New York.

Un homme traverse une rue près du Macy's de New York. La célèbre chaîne de magasins a fermé ses portes le 18 mars, puis annoncé lundi la mise à pied de la majorité de ses 130 000 employés. La valeur de son titre a chuté de 74 % depuis le début de l'année, entraînant sa sortie du S&P 500.

Photo : La Presse canadienne / AP/Mark Lennihan

Le paysage commercial des grandes villes américaines sera bien différent à l'issue de la pandémie. Comme l'explique Phil Wahba, un journaliste qui couvre le commerce du détail au magazine Fortune, les Canadiens qui traversent la frontière trouveront des centres commerciaux avec beaucoup moins de magasins.

Plusieurs chaînes, tels que J.C. Penney et Lord and Taylor ont dû liquider ou fermer des magasins, note le journaliste.

Ça va faire un paysage post apocalyptique quand les Canadiens vont revenir aux centres d’achat américains, dit-il.


Phil Wahba précise que ce n’est pas uniquement la pandémie qui a causé la chute de ces grands détaillants. Plusieurs se sont mal adaptés au commerce en ligne, et avaient des troubles financiers depuis plusieurs années.

Ils n’ont pas su renouveler leur offre, leur marchandise ou leur image, affirme M. Wahba.

Canada et États-Unis : quelques différences

Le journaliste estime tout de même que les centres commerciaux canadiens seront moins touchés par les fermetures, en raison d’une plus grande diversité de magasin. De l’autre côté de la frontière, ces endroits sont principalement orientés vers les magasins de rayons et boutiques de linge, deux industries qui ont subi les contrecoups de la pandémie ou du commerce en ligne. Ça ne va pas être très rose dans les deux prochaines années, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi