•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Devenir conseillère en soins de beauté en pleine pandémie

Rattrapage du vendredi 14 août 2020
Laurence Clarice Djonkam.

Laurence Clarice Djonkam, une résidente de Windsor d'origine camerounaise, est devenue conseillère de soins de beauté en pleine pandémie.

Photo : Gracieuseté de Laurence Clarice Djonkam

Une femme de Windsor s'est lancée en tant que conseillère indépendante en soins de beauté pendant la pandémie.

Laurence Clarice Djonkam, qui est d’origine camerounaise, dit avoir pris cette décision parce qu’elle avait toujours de la difficulté à trouver des produits qui s’agencent bien avec sa couleur de peau.

Lorsque j’essayais d'acheter mes produits de beauté, parfois je n’arrivais pas à faire de bons choix par rapport à ma couleur et mon type de peau. Je sais que beaucoup de femmes se reconnaissent dans cette partie de [mon] histoire.

Laurence Clarice Djonkam, conseillère indépendante de soins de beauté

Mme Djonkam veut contribuer à rehausser l’estime de soi de sa clientèle en conseillant l’utilisation de produits de beauté qui vont de pair avec chaque type de peau.

Enrichir la vie d’autres femmes en les aidant à être belles, à se montrer sous leur meilleur jour est ma source de motivation, affime-t-elle.

C’est avec l’aide de plusieurs applications des téléphones portables qu’elle réussit à conseiller ses clientes en temps de pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi