•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

La diaspora libanaise de Windsor en deuil

Rattrapage du mercredi 5 août 2020
Une vue du port de Beyrouth après l'explosion qui a dévasté une partie de la ville

Une vue du port de Beyrouth après l'explosion qui a dévasté une partie de la ville

Photo : Reuters / AZIZ TAHER

La communauté internationale est sous le choc après la double explosion qui fait au moins 100 morts et plus de 4000 blessés à Beyrouth. Badrieh Kojok, résidente de Windsor d'origine libanaise, était au téléphone avec une amie au Liban quand la tragédie a eu lieu.

Je l’ai entendue crier et puis la communication a coupé.

Badrieh Kojok, résidente de Windsor d'origine libanaise

Son premier réflexe a été d’appeler ses parents qui vivent là-bas. Son père, qui avait passé la journée à Beyrouth, lui a simplement dit qu’il ne s’agissait pas d’un attentat terroriste.

Une femme en entrevue par vidéoconférence.

Badrieh Kojok, résidente de Windsor d'origine libanaise, était au téléphone avec une amie de Beyrouth lorsque l'explosion est survenue.

Photo : Radio-Canada

Il n’en reste pas moins que la nouvelle a été dévastatrice pour elle alors que le pays est plongé dans un certain chaos depuis plusieurs mois.

C'est vraiment une catastrophe pour la capitale, mais aussi pour le pays.

Badrieh Kojok

Elle explique que la crise financière, la situation politique instable et la crise sanitaire ont déjà affaibli le Liban. Les hôpitaux eux-mêmes n’échappent pas à cette situation. Débordés, ils ont même demandé aux blessés d’aller ailleurs qu’à Beyrouth, explique Mme Kojok.

Malgré la situation, elle se dit confiante que le Liban et la ville de Beyrouth vont se remettre de cette tragédie, grâce notamment à l’attachement et la résilience de tous les Libanais, y compris ceux de la diaspora.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi