•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme en mission de paix au sein des Casques bleus

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Une femme en mission de paix au sein des Casques bleus

Rattrapage du vendredi 29 mai 2020
Une militaire est sur les marches d'un hélicoptère

La caporale Kim Deniger a participé à une mission de la paix des Nations Unies au Mali en avril 2020.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

La Journée internationale des Casques bleus des Nations-Unis rend hommage cette année au rôle des femmes dans le maintien de la paix, un rôle essentiel comme le raconte la caporale Kim Deniger, qui revient d'une mission dans la région Mopti au Mali.

Membre de la Gendarmerie royale du Canada dans son service régulier, elle explique que l'une des clés de la réussite de ce type de mission, c'est la mise en confiance de la population locale. Être une femme, de surcroît francophone, a été pour elle un atout.

Dans de petites communautés très retirées, il y avait des femmes dans la population qui voyaient une femme en uniforme, qui était là malgré l’insécurité, [...] je pouvais voir dans leurs yeux qu’elles étaient en admiration. Il y avait peut-être quelque chose de plus pour elles, explique la caporale Deniger.

Si elle a vécu des moments mémorables auprès des communautés rurales qu’elle protégeait, elle a dû aussi batailler fort pour faire accepter son leadership à ses collègues masculins.

Je dois être honnête avec vous, j'ai dû faire ma place, affirme-t-elle. J'ai dû montrer que j’avais des capacités de pouvoir prendre un rôle de supervision, de leadership. Je leur ai montré qu’une femme est capable de prendre des décisions et de travailler au même titre qu’eux.

Elle se dit prête à s’embarquer pour une mission à tout moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi