•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Créer un potager adapté à son espace

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Créer un potager adapté à son espace

Rattrapage du vendredi 22 mai 2020
Des plants de fines herbes, de la terre et une truelle rouge.

Opter pour des fines herbes qui sortent de l'ordinaire est une façon simple de faire changement dans le potager.

Photo : iStock / fermate

À l'heure du confinement, nombreux sont ceux qui trouvent dans leur cour un lieu de loisirs et de détente. Voici les conseils de Marika D'Eschambeault, coordonnatrice en loisirs scientifiques à Espace pour la vie, pour transformer même de petits espaces en jardin ou potager.

En premier lieu, elle suggère aux gens de bien observer l'espace dont il dispose avant de se lancer.

Souvent, on va aller sur Pinterest et voir des super belles images de gens qui ont des conditions idéales, dit-elle. Malheureusement, ce n’est pas le cas de tous, donc il faut être réaliste en ce qui concerne le soleil, l’espace et la richesse du sol.

Si on décide de cultiver des tomates avec quatre heures d'ensoleillement, on va être déçu.

Marika D'Eschambeault, coordonnatrice en loisirs scientifiques à Espace pour la vie

Pour ceux qui vivent en appartement, il est toujours possible de créer un petit jardin sur son balcon. Il faut surtout s’assurer d'arroser les plantes fréquemment, note-t-elle.

L'avenir est dans le jardin

Mme D'Eschambeault constate par ailleurs que de plus en plus de gens s’intéressent à l’agriculture urbaine et la permaculture.

Pour ceux qui ont assez d’espace, leur potager peut grandement complémenter leur épicerie, précise-t-elle.

Elle estime que cette tendance agricole va continuer de prendre de l’ampleur dans les milieux urbains.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi