•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une étudiante de l'Université de Windsor quitte le pays dans l'urgence

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Une étudiante de l'Université de Windsor quitte le pays dans l'urgence

Rattrapage du mercredi 8 avril 2020
Une étudiante dans le par Riverside à Windsor

Meri Martirosyan, une étudiante en gestion à l'Université de Windsor est partie la semaine dernière pour l'Arménie

Photo : Radio-Canada

Pour les étudiants étrangers qui poursuivent leurs études au Canada, la pandémie de la COVID-19 présente une situation stressante. Plusieurs ont dû quitter le pays pour retourner vers leurs familles. C'est le cas de Meri Martirosyan, une étudiante en gestion à l'Université de Windsor qui est partie la semaine dernière pour l'Arménie.

Initialement, Meri Martirosyan était supposée repartir en France à la fin de son année d'échange, où elle réside depuis l’âge de 18 ans. Mais, la fermeture des frontières européennes a bouleversé ses plans.

Au Canada, je me sentais en sécurité. Par contre on a su que les vols transatlantiques allaient devenir de plus en plus rares.

Pour ne pas être coincée au Canada, elle a dû rapidement faire ses valises. Sachant qu’elle devait se placer en quarantaine pour 14 jours, elle a choisi l’Arménie pour être entourée de sa famille.

Elle se sent tout de même triste d’avoir dû dire au revoir si abruptement à ses amis canadiens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi