•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Télétravail : les défis des familles nombreuses

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Télétravail : les défis des familles nombreuses

Rattrapage du mardi 7 avril 2020
Portrait de famille pris en egoportraité. Un père est entouré des ses filles.

Jacques Lehani Kagayo entouré de ses cinq filles.

Photo : Soumis par Jacques Lehani Kagayo

La pandémie du coronavirus force des milliers d'employés à travailler à la maison. Pour ceux qui ont des enfants, et plus particulièrement des enfants en bas âges, les défis sont quotidiens. Jacques Lehani Kagayo a cinq filles de moins de 14 ans. En télétravail depuis quelques semaines, il doit réinventer tous les jours sa routine pour satisfaire à la fois ses enfants et son employeur.

C’est tellement difficile que ces enfants respectent le calme et le silence qui devraient régner quand je suis en train de faire le télétravail. Parfois nos dirigeants au service nous appellent pour téléconférence, sur vidéo. Parfois il y a un enfant derrière, il peut faire tomber quelque chose. Parfois, nous sommes obligés d’aller au sous-sol, on s'enferme dans la chambre. Au salon il y a des bruits. Ce n’est pas facile pour nous qui avons des familles et le télétravail, constate M. Lehani.

Selon lui, le plus ardu c'est de faire accepter aux enfants la situation, le fait qu'il n'est pas possible de sortir ou de jouer dehors : ce n'est pas si facile de faire comprendre à un enfant de trois ans, de cinq ans, de sept ans, ce qu'est le coronavirus.

Il est aussi préoccupé par les conséquences à long terme de cette crise, notamment sur la santé des membres de sa famille.

Ça pèse tellement lourd, tellement lourd sur nous même et sur la famille.Nous risquons de sortir du confinement avec des problèmes mentaux, souligne-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi