•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Visages du Sud-Ouest  :  Dorine Tcheumeleu

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Visages du Sud-Ouest  :  Dorine Tcheumeleu

Rattrapage du vendredi 14 février 2020
Une femme assise derrière un bureau

Dorine Tchemeleu est la créatrice du concours Épelle-moi Canada.

Photo : Radio-Canada / Gabriel Nikundana

Dans le cadre du mois de l'histoire des Noirs, Radio-Canada met en lumière des gens du Sud-Ouest qui, chacun dans leur domaine, ont une influence dans la communauté. Portrait de Dorine Tcheumeleu, fondatrice de Épelle-moi Canada.

Quand Dorine Tcheumeleu débarque en 2006 à Windsor en provenance de l’Allemagne où elle a fait ses études, c’est le choc. La ville, alors en pleine récession économique, vit des moments difficiles.

C’est un climat changeant, tout est en train de fermer, les gens perdent leur emploi. Ce n’est pas à quoi je m’étais attendue du Canada, se rappelle-t-elle.

Mais avec le temps, elle a appris à apprécier la vie à Windsor et à suffisamment aimer la communauté pour vouloir contribuer à son épanouissement, notamment celui des nouveaux arrivants.

Pour nous, les nouveaux immigrants, quand on arrive dans un pays comme ici, l’intégration est vraiment la clé du succès : qui t’accueille, comment est-ce que tu as orienté tes choix, dans tes études, dans ta carrière, c’est tous ces facteurs qui vont contribuer à une bonne intégration dans la société canadienne, explique-t-elle.

Dorine Tcheumeleu est désormais connue un peu partout en Ontario pour la création du concours Épelle-moi Canada, le volet francophone du concours d’épellation Spelling Bee.

La série de portraits de francophones noirs que nous présentons tout au long du mois de février se veut évolutive et inclusive. Nous invitons donc le public à nous diriger vers d'autres personnalités incontournables des communautés noires et africaines de la région pour que nous puissions partager leurs expériences avec le plus grand nombre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi