•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mélanie Joly annonce des investissements dans le Sud-Ouest de l’Ontario

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Mélanie Joly annonce des investissements dans le Sud-Ouest de l’Ontario

Rattrapage du mercredi 12 février 2020
La minstre fédérale Mélanie Joly est assise devant un micro de Radio-Canada et elle sourit.

Mélanie Joly, ministre du développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de FedDev Ontario, est de passage à Windsor pour annoncer un investissement de 7 millions de dollars dans trois entreprises dans le secteur de la fabrications de pièces automobile.

Photo : Radio-Canada / Lisette Leboeuf

La ministre fédérale du Développement économique et des Langues officielles Mélanie Joly est en tournée dans le Sud-Ouest de l'Ontario afin d'annoncer une série d'investissements. Elle était de passage dans nos studios de Windsor mercredi matin.

Elle affirme que trois compagnies dans la chaîne d'approvisionnement automobile dans la région de Windsor sont visées par ces investissements fédéraux. Environ 42 emplois seront créés , annonce-t-elle.

Le processus de ratification [de l’ACÉUM], c’est la priorité de notre gouvernement.

Mélanie Joly, ministre fédérale du Développement économique et des Langues officielles

La ministre estime qu’une ratification rapide du nouvel accord de libre-échange ACÉUM par le Canada s'impose pour éviter l'incertitude économique.

La contestation judiciaire des minorités linguistiques

En entrevue, la ministre Joly est aussi revenue sur l’affirmation faite, la semaine dernière, par François Legault, premier ministre du Québec, au sujet du Programme de contestation judiciaire. Elle croit qu'il n’est pas conscient de l’importance de cet aide juridique pour les francophones en milieu minoritaire.

Très souvent les gouvernements provinciaux ont violé les droits linguistiques [des minorités], et ce programme-là permet aux communautés de pouvoir se prendre en main [...] et de se défendre via les tribunaux.

Mélanie Joly, ministre fédérale du Développement économique et des Langues officielles

Elle affirme que le programme est fondamental [et] qu’il faut le laisser tel quel, avec son indépendance.

Le Programme de contestation judiciaire pour les minorités linguistiques a permis entre autres de financer les démarches légales pour la sauvegarde de l’hôpital Montfort à Ottawa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi