•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Renforcer la résilience des étudiants internationaux

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Renforcer la résilience des étudiants internationaux

Rattrapage du mercredi 22 janvier 2020
Un panneau de l'Université de Windsor avec un étudiant qui marche au loin.

Selon le projet de recherche Immigration et résilience en milieu urbain (IRMU), l'Université de Windsor a eu une hausse de 100% d'étudiants internationaux entre 2011 et 2018. Les étudiants internationaux représentait en 2019 près 3,3% de la population de Windsor-Essex.

Photo :  CBC / Sanjay Maru

Le rôle des universités pour renforcer la résilience des étudiants internationaux sera au cœur d'une conférence qui se déroulera à l'Université de Windsor jeudi.

Luisa Veronis, professeure agrégée au Département de géographie, environnement et géomatique à l’Université d’Ottawa explique que le but de cette conférence est de permettre aux divers acteurs qui accueillent les étudiants internationaux de partager leur expérience pour mieux les encadrer.

C’est de penser un petit peu quelles sont les opportunités, [...] les besoins [et] les enjeux qui surgissent.

Luisa Veronis, professeure agrégée au Département de géographie, environnement et géomatique à l’Université d’Ottawa

Dans le cas des universités, elles doivent leur fournir de l’orientation, de l’aide avec le logement et les transports. Il faut les soutenir, estime-t-elle.

Luisa Veronis, professeure agrégée au département de géographie, environnement et géomatique à l’Université d’Ottawa, fait la pose, avec un bras accôté sur une rampe.

Luisa Veronis, professeure agrégée au département de géographie, environnement et géomatique à l’Université d’Ottawa, sera à l'Université de Windsor le 23 janvier 2019 pour une conférence sur le rôle des établissements postsecondaire pour renforcer la résilisence des étudiants étrangers.

Photo : uottawa.ca

Une explosion du nombre d’étudiants internationaux

Le nombre d’étudiants internationaux a explosé notamment dans les établissements postsecondaires du Sud-Ouest de l’Ontario. Une augmentation de 1000 % a été constatée entre 2015 et 2018 au Collège St-Clair seulement, selon les données du projet de recherche Immigration et résilience en milieu urbain (IRMU).

Le nombre d’étudiants canadiens a atteint son maximum il y a 10 ans. [...] Donc depuis ces dernières dix années, nos institutions universitaires luttent un peu pour maintenir le nombre d’étudiants inscrits, explique la chercheuse.

Elle précise par ailleurs que les universités ont donc dû se tourner vers les étudiants étrangers pour maintenir leur taux d’inscriptions.

Représentant près de 3,3 % de la population, ces étudiants constituent désormais une partie importante des résidents de Windsor-Essex.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi