•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Portrait : Bianca Georgescu, une joueuse de tennis à l'avenir prometteur

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Portrait : Bianca Georgescu, une joueuse de tennis à l'avenir prometteur

Rattrapage du vendredi 10 janvier 2020
Une jeune fille souriante tient une raquette de tennis dans un gymnase

Bianca Georgescu de Windsor a une grande passion pour le tennis

Photo : Radio-Canada / Lisette Leboeuf

La récente championne des Internationaux de tennis des États-Unis, Bianca Andreescu, n'a qu'à bien se tenir. Elle pourrait avoir bientôt de la concurrence sur le circuit en la personne de Bianca Georgescu, une jeune fille de Windsor, dont la famille est aussi originaire de Roumanie.

C'est d'ailleurs le plus grand rêve de la petite Bianca de rencontrer et même d'affronter un jour la désormais célèbre joueuse de tennis.

Pour cette jeune du Sud-Ouest qui a commencé à jouer au tennis à l'âge de 7 ans, l'entraînement, le conditionnement physique et la concentration sont les éléments qui la mèneront à réaliser son rêve.

Si quelqu'un parle à côté de moi, je l'ignore et je pense au jeu, explique la jeune fille de 11 ans.

Présentement, le tennis occupe 17 heures de son emploi du temps chaque semaine, et rien, ni personne, ne pourra l'empêcher de dépenser autant d'énergie dans sa passion : C'est amusant, c'est un défi, j'aime gagner, et ça donne beaucoup d'opportunités comme je peux aller autour de le monde et je peux faire beaucoup dans ma vie avec tennis.

Drôle de coïncidence que son nom ressemble de très près à celle d'une des meilleures joueuses au niveau mondial, un rang dans lequel elle est déterminée à se retrouver dans l'avenir.

Tout le monde pense que je peux faire vraiment bonne dans ma vie avec tennis. Même à tennis, mon entraineur et tout, il toujours dit 'tu peux le faire'. Mes parents disent ça, mes amis et c'est un grand rêve, car si je fais ça et je gagne, je peux être numéro un dans le monde.

D'ici là, Bianca Georgescu tentera de se qualifier pour le championnat national de tennis le mois prochain à Toronto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi