•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maéva Darnal dresse un bilan positif de ses années à Windsor

Matins sans frontières

Avec Charles Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Maéva Darnal dresse un bilan positif de ses années à Windsor

Audio fil du mercredi 30 octobre 2019
Une femme souriante aux cheveux longs noirs est assise dans un studio de Radio-Canada-Windsor. Devant elle il y a un micro de Radio-Canada

Maéva Darnal, coordonnatrice de projets à l'ACFO Windsor-Essex-Chatham-Kent et au Centre communautaire francophone Windsor-Essex-Kent.

Photo : Radio-Canada / Lisette Leboeuf

Maéva Darnal, une personne très engagée dans la communauté francophone du Sud-Ouest, retourne dans sa France natale après un passage de trois ans à Windsor.

Elle et son conjoint ont initialement quitté la France pour vivre une expérience au Canada.

On ne quitte Windsor pas parce qu'on ne l'aime pas. C'est juste qu'il y a d'autres raisons et qu'il y aura toujours une grande distance entre Windsor et la France.

Maéva Darnal

Elle affirme que ce n'est pas un départ facile. C'est un peu triste parce que bien il y a toujours mes amis, mon travail, les collègues, tout, ça nous plaisait, c'était bien.

Au cours de son séjour à Windsor, Maéva a travaillé sur de nombreux projets dans la communauté francophone. Parmi ses réalisations, il y a la campagne Bonjour/Welcome qui a comme but de faire connaître des entreprises où les gens peuvent être servis en français. Elle a aussi inité le projet de jumelage intergénérationnel Adopte une mémé, adopte un pépé, les Franco-dîners et le Franco-tour.

Elle se dit heureuse de la réponse enthousiaste des participants.

Maéva Darnal repart avec une plus grande sensibilisation et appréciation pour les francophones qui vivent en milieu minoritaire à l'extérieur des grandes métropoles canadiennes.

Je sais qu'il y a Windsor. Je sais qu'il y a une communauté francophone donc au moins la communauté aura gagné ça. Ce sera un coeur de plus pour eux. Je dirai toujours que vous pouvez aller à Windsor. Il y a des francophones, vous pouvez aller travailler là-bas.

Maéva Darnal

Même si Maéva Darnal rentre chez elle pour être plus près de sa famille et de celle de son conjoint, elle compte bien garder contact avec les gens qu'elle aura côtoyés durant les trois dernières années dans la région.

C'est sûr que je reviendrai ici à Windsor pour revoir [les gens] et puis il y a les réseaux sociaux. Dans tous les cas, je suivrai toujours les pages [Facebook]. [...] J'aurai toujours les Canadiens dans mon coeur.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi