Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Charles Lévesque
Audio fil du lundi 17 juin 2019

Changement à la tête du conseil d'administration de l'ACFO-WECK

Publié le

Un homme avec des lunettes pose devant un micro dans un studio de radio
François Nono est le nouveau président du conseil d'administration de l'ACFO-WECK   Photo : Radio-Canada / Lisette Leboeuf

Les membres de l'Association des communautés francophones de l'Ontario, région Windsor-Essex-Chatham-Kent (ACFO- WECK) ont élu François Nono comme nouveau président.

Originaire du Cameroun, François Nono est en Ontario 2007.

Même si cela fait plus de deux ans que l'ingénieur de formation s’est installé dans le Sud-Ouest de l’Ontario, il reste peu connu dans la communauté.

Il n’en reste pas moins qu’il oeuvre depuis longtemps au sein de la francophonie ontarienne. Il a ainsi été directeur de l’ACFO de Durham-Peterborough et représentant régional de l’organisme Parents partenaires en éducation.

À la tête de l’ACFO- WECK, il dit vouloir poursuivre le travail d’inclusion amorcé par sa prédécesseure, Élisabeth Brito, depuis deux ans qui a débouché notamment sur le changement de nom de l’organisme.

La transformation du nom Association canadienne-française de l’Ontario en Association des communautés francophones de l’Ontario, ça permet une ouverture sur d’autres francophones qui arrivent et qui se sentent concernés par la cause, estime-t-il.

Union, mais pas fusion

La question de la collaboration entre les organismes communautaires francophones est par ailleurs dans les plans de M. Nono pour l’ACFO-WECK.

Didier Marotte, directeur général du Centre communautaire francophone, Windsor-Essex-Kent avait évoqué une possibilité de rapprochement entre les deux organismes communautaires de la région.

François Nono n’est cependant pas d’accord avec la sémantique utilisée.

Certains parlent de fusion, mais moi je parle d’union.

François Nono, président du CA de l’ACFO-WECK

Pour l'heure, l'un de ses principaux projets est la création d'un dialogue intergénérationnel pour sortir les aînés de leur isolement.

Chargement en cours