Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Charles Lévesque
Audio fil du mercredi 3 avril 2019

Un documentaire pour comprendre la réalité des premiers répondants

Publié le

Une ambulance bleue et blanche
The Other Side Of Here raconte la vie au quotidien des premiers répondants.   Photo : CBC/David Donnelly

Découvrir et comprendre ce que vivent au quotidien les policiers, pompiers et autres répartiteurs, voici la proposition du documentaire The Other side of Hero. Au-delà des témoignages, le film vise à sensibiliser le public, mais aussi les premiers répondants eux-mêmes à la réalité de leurs métiers, comme l'explique Marc Landau, cameraman et directeur de la photographie pour le documentaire.

L'idée de film a germé dans la tête des producteurs alors qu'Enrico Colantoni jouait le rôle d'un policier dans la série Flashpoint, selon M. Landau

Il s'est dit que s'il avait mieux joué son rôle, il aurait pu sauver la victime dans l'émission. Ce rôle a eu un tel effet sur lui comme acteur, on se demandait qu'est-ce que cela fait aux vraies personnes qui font ces métiers-là, explique M. Landau.

Donnant une voix à ces hommes et femmes, le documentaire permet de comprendre qu'au-delà des actes et des uniformes, il y a des êtres humains qui ont une famille et des amis, ce qui les rend comme monsieur et madame tout le monde.

Eux, ne sont considèrent pas comme des héros parce qu'ils vivent ces trucs-là et puis ils retournent à la maison, constate d'ailleurs M. Landau.

Des appels à l'aide

Déjà projeté plusieurs fois, le documentaire a reçu un bon accueil de la part du public, en particulier des familles de ces premiers répondants.

Une dame a dit à sa fille : "Maintenant je comprends ce que tu fais, ce que tu subis", raconte M. Landau.

Il faut dire que beaucoup de ses répondants ne racontent pas ce qu'ils expérimentent au quotidien parce que s'épancher n'est pas toujours bien vu dans leur environnement de travail, mais aussi pour ne pas accabler leur entourage.

Ils ne reçoivent pas toujours d'aide, il y a encore un certain machisme dans les services de premiers répondants, note-t-il.

Au total, il a fallu cinq ans à l'équipe pour finaliser son projet, une expérience qui laisse encore des traces aujourd'hui.

Maintenant, quand je vois une ambulance, je me demande où elle était il y a 20 minutes, indique ainsi Marc Landau.

The Other Side of Hero est présenté mercredi 3 avril à 15 h et jeudi 4 avril à 17 h au Centre for the Arts du Collège St-Clair.

Chargement en cours