Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Maxime Coutié
Audio fil du jeudi 11 juillet 2019

Aquaslash, le film d'horreur pour les nostalgiques des années 80

Publié le

Affiche de film montrant des glissades d'eau avec une esthétique des années 80.
L'affiche du film «Aquaslash».   Photo : Courtoisie

Le film d'horreur Aquaslash, dont l'intrigue se passe dans un parc aquatique, est l'un des plus attendus au festival Fantasia. Au micro de Maxime Coutié, le cinéaste québécois Renaud Gauthier discute de sa démarche.

« Je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas de film qui existait de lames de rasoir dans des glissades d’eau. C’est parti de là », explique-t-il.

Les scènes de glissades d'eau ont d'ailleurs été tournées au Super Aqua Club de Pointe-Calumet dans le Grand Montréal.

Si au départ le film devait se présenter sous la forme d’un court-métrage, de fil en aiguille, il s’est plutôt transformé en série web pour finalement aboutir en long métrage.

« Je voulais faire un meurtre et mystère, un peu comme un Clue. J’ai fait graviter des personnages autour de ça. Est-ce le lifeguard ou le concierge [le coupable]? Une espèce d’Agatha Christie. J’ai fini par faire un scénario de 100 pages », indique-t-il.

Aquaslash se présente comme une comédie d’horreur où se côtoient le gore et le suspense, le tout dans une ambiance des années 80. Le long métrage reprend les codes de cette époque, autant sur le plan de l’esthétique que sur celui de la construction de l’intrigue.

Le film Aquaslash est présenté au Festival Fantasia le lundi 29 juillet 2019.

Chargement en cours