•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alloprof : pas de vacances pour l'organisme

La matinale d’été

Avec Maxime Coutié

Alloprof : pas de vacances pour l'organisme

Audio fil du jeudi 11 juillet 2019
Le service Alloprof offre maintenant ses services aux élèves durant l'été

Le service Alloprof offre maintenant ses services aux élèves durant l'été

Photo : Radio-Canada / Anne-Louise Despatie

Les vacances sont arrivées pour la majorité des jeunes au Québec, mais pas pour tous. Près de 20 000 d'entre eux suivent des cours pendant l'été dans l'espoir de reprendre avec succès leurs examens. L'organisme Alloprof étend ses activités à l'été pour leur offrir son soutien.

Pour une cinquième année, l’organisme Alloprof étend ses activités à l’été pour mettre à la disposition des élèves de la première année du primaire à la cinquième année du secondaire des enseignants et enseignantes pour répondre à leurs questions dans la plupart des matières. Les élèves peuvent communiquer gratuitement avec eux par téléphone, en ligne et même par textos.

Au cours de l’année scolaire, ils sont quelque 400 000 élèves à communiquer avec Alloprof. Ça représente plus de la moitié des élèves au Québec.

Le service est populaire auprès des élèves, mais aussi auprès des enseignants et enseignantes : « On n’a pas de mal à recruter des enseignants. Ce sont de vrais profs qui travaillent dans les écoles. Chez Alloprof, il n’y a pas de gestion de classe, de cours à préparer. [...] Ils travaillent en équipe, ce qui crée une belle dynamique de collaboration. Les enseignants adorent ça », explique Marc-Antoine Tanguay, directeur des relations extérieures et stratégie pour Alloprof.

Une demande en croissance

Bien que la demande soit en croissance constante, Marc-Antoine Tanguay n’attribue pas cela à une difficulté grandissante des élèves de réussir à l’école : « On demande plus aux élèves; davantage de réflexion, moins de par cœur. Ils ont peut-être besoin de plus d’aide à cause de ça. Mais déjà, qu’ils demandent de l’aide, c’est une belle compétence qu’ils sont en train de développer. »

« Alloprof agit sur la motivation de l’élève, sur le sentiment d’être capable de résoudre le problème. Sa confiance en lui et son autonomie pour chercher des solutions, ce sont des facteurs qui jouent sur sa réussite », mentionne-t-il.

Le succès d’Alloprof a des échos à l’international, puisque la Belgique, la France et l’Espagne s’en inspirent pour bâtir leurs propres ressources d’aide.

L’organisme d’aide aux devoirs Alloprof sera actif du 15 juillet au 1er août 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi