Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Maxime Coutié
Audio fil du mardi 2 juillet 2019

Déménagement : « des trottoirs comme des dépotoirs »

Publié le

Des déchets et des objets encombrants jonchent le sol dans Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal.
On compte environ 100 000 déménagements chaque année à Montréal, ce qui génère environ 50 tonnes de déchets encombrants, dont des matelas et des meubles.   Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Au lendemain de la grande journée du déménagement, les trottoirs de Montréal ont des allures de dépotoir. Des piles de déchets encombrent les rues partout en ville. Philippe Sabourin, porte-parole administratif de la Ville de Montréal, nous explique les bonnes pratiques à suivre pour se débarrasser des petits et des gros rebuts.

« C’est important de bien faire le tri de nos objets et de les apporter dans des centres où l'on va redonner de l’emploi, Renaissance par exemple », insiste Philippe Sabourin.

Par faire le tri, le porte-parole veut dire qu’il faut séparer les matières recyclables des déchets tout en respectant les jours de collectes.

« Les cols bleus sont à l’œuvre. Ils vont continuer pour à peu près 10 jours à collecter les objets », indique-t-il.

Les Montréalais peuvent aussi compter sur ses six écocentres, ouverts du mardi au samedi de 10 h à 18 h.

Les amendes peuvent être salées si l’on contrevient au règlement. Pour un individu, elle s’élève à 200 $. Pour un commerce, c’est autour de 500 $.

Chargement en cours