•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La matinale d’été

Avec Maxime Coutié

Richardson Zéphir prend son inspiration d'Eddie Murphy

Audio fil du lundi 1 juillet 2019
Un homme noir parle devant un micro orange dans un studio bleu de radio.

L'humoriste Richardson Zéphir.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Dupuis

Très actif sur le web, l'humoriste Richardson Zéphir est aussi de plus en plus présent sur scène et à la télévision. Vous pourrez le voir à compter de la semaine prochaine à Zoofest pour son spectacle Blagueur, pour lequel il s'inspire hautement de son idole de jeunesse : Eddie Murphy.

Des personnages aux voix excentriques et recherchées, voilà le terrain de jeu préféré de Richardson Zéphir. Un penchant qui lui vient de son idole, l’un des premiers Noirs qu’il a vus au cinéma.

« Quand je pense à Eddie Murphy dans les années 80, il y a la version originale en anglais, et en français, il a un autre accent. Le décalage entre les deux est assez drôle. Dans le film L’enfant sacré du Tibet, on lui demande de l’aide dans l’histoire, il répond : “Yes, I’ll help you ma’am”. En français, il dit : "Ah, les petites nénettes à la fumette!” Ces voix-là n’ont pas de bon sens. Je me suis toujours dit que si je voulais faire du show-business, je devais avoir une voix de débile. »

C’est d’ailleurs l’un des éléments que l’on retrouve beaucoup dans son nouveau spectacle, Blagueur, présenté à partir de la semaine prochaine à Zoofest.

À compter de mars 2020, il sera au petit écran pour la nouvelle série de Ricardo Trogi, La Maison Bleue, dans laquelle il incarne major Zéphir pour l’armée de la République du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi