Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Maxime Coutié
Audio fil du mardi 25 juin 2019

Les jeunes caquistes souhaitent encadrer l'utilisation des écrans chez les jeunes

Publié le

Un jeune homme regarde l'écran de son téléphone.
Un jeune homme regarde l'écran de son téléphone.   Photo : iStock

Les jeunes n'ont jamais autant été exposés aux écrans, ce qui inquiète l'aile jeunesse de la Coalition avenir Québec (CAQ). En vue du prochain congrès de l'organisation, en août prochain, Kevin Paquette, président de la Commission de la relève de la CAQ, presse le gouvernement de prendre des mesures pour prévenir les effets néfastes des appareils numériques sur la santé publique.

Dépendance, sédentarité et isolement ne sont que quelques symptômes d’une utilisation démesurée des écrans.

« Notre génération, c’est l’une des premières à voir les effets physiques et psychologiques de l’utilisation abusive des écrans », explique Kevin Paquette.

« Quand on passe 4 ou 5 heures par jour sur une tablette ou à jouer à des jeux vidéo, on ne va pas nécessairement jouer dehors, faire du sport, parler, avoir de vraies interactions sociales », dit le président de la Commission de la relève de la CAQ.

Pour les jeunes de la CAQ, c’est par l’éducation que des changements doivent s’opérer.

« Il faut que le numérique soit intégré au sein du cursus scolaire, tant au primaire qu’au secondaire. [...] Ce serait intéressant que les jeunes apprennent à l’école à bien utiliser les appareils électroniques. [...] Il faut une utilisation raisonnable », affirme-t-il.

Chargement en cours