Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Maxime Coutié
Audio fil du mardi 6 août 2019

Ces projets pour le mont Royal qui ont été avortés

Publié le

Vue sur la croix du mont Royal, à Montréal.
La croix du mont Royal   Photo : iStock

Si le mont Royal est aujourd'hui un vaste parc vert avec une croix, il aurait pu en être autrement. Dans The Gazette la fin de semaine dernière, le journaliste Andy Riga s'est amusé à répertorier, en remontant aussi loin que 1888, tous ces projets qui ont été proposés pour la montagne, mais qui n'ont jamais vu le jour. En voici quelques-uns qui ont retenu l'attention de Julien Poirier-Malo.

Une vierge Marie de 60 m

En 1888, un groupe de catholiques a proposé d’ériger au sommet du mont Royal une vierge marie de 60 m de haut, soit deux fois la taille de la croix actuellement en place sur la montagne. Le projet a été abandonné en raison de pressions de la part de l’opposition protestante.

Une tour Eiffel montréalaise

Quelques années après la construction de la tour Eiffel à Paris, l’architecte François Lapointe voyait grand. Il souhaitait que Montréal ait sa propre version de la tour au sommet du mont Royal. Sur les plans, elle devait atteindre 150 m de hauteur, soit l’équivalent de 40 étages.

Un dessin d'une tour imprimé sur du papier journal entouré de textes.
L’architecte François Lapointe espérait ériger au sommet du mont Royal une tour inspirée de celle d'Eiffel, à Paris. Photo : Bibliothèque et archives nationales du Québec

Immeuble de neuf étages

L’ex-maire de Montréal Camilien Houde avait pour idée de construire sur la montagne un immeuble de neuf étages, soit un niveau pour chaque province canadienne. Le projet a avorté. Heureusement, car Terre-Neuve s’est jointe aux provinces canadiennes plus tard.

Une tour de 325 m

Parmi ses projets les plus fous, l’ex-maire Jean Drapeau souhaitait ériger une tour de 325 m de haut au sommet du mont Royal. Une fois sa carrière politique terminée, le projet est tombé à l’eau.

Un tunnel piétonnier

En 1922, Montréal espérait creuser un tunnel piétonnier au départ de l’avenue du Parc jusqu’au cœur de la montagne. Un ascenseur se serait chargé d’emmener les visiteurs jusqu'au sommet.

Un aquarium souterrain

La Ville a aussi espéré creuser jusqu’au coeur de la montagne pour y faire un aquarium. On prévoyait que le métro de Montréal passerait dessous.

Chargement en cours