Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Maxime Coutié
Audio fil du mardi 9 juillet 2019

Les bagels cuits au four à bois nuisent à votre santé

Publié le

Des bagels sont retirés du four.
Des bagels sont retirés du four.   Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Les bagels et pizzas cuits au four à bois, des incontournables pour plusieurs Montréalais, nuisent à leur santé respiratoire. C'est ce que révèle une nouvelle étude publiée aujourd'hui par la Direction régionale de santé publique de Montréal, qui presse la Ville d'agir. Le Dr David Kaiser, qui a dirigé l'étude, explique le problème.

Les principaux émetteurs de particules fines sont le transport routier, la combustion de bois résidentielle (maintenant interdite à Montréal), mais aussi la combustion de bois commerciale, comme celle des fours à bois utilisés pour les bagels et la pizza.

« C'est une source qui n’est pas le plus grand contributeur [de particules fines], mais toute réduction a un impact dans les grandes villes. [...] À Montréal, on pense qu’on peut diminuer de façon importante la quantité d’émissions de cette source-là pour améliorer la qualité de l’air, surtout localement », explique-t-il.

« La science nous dit que toute exposition aux particules fines peut avoir un impact sur la santé. Une exposition de longue durée peut causer le cancer », rappelle-t-il.

Le directeur de l’étude souhaiterait ainsi que Montréal adopte la même approche que celle mise en œuvre par la Ville de New York, c’est-à-dire d’interdire à partir d’une date définie la mise en place de four ou d’équipements qui ne sont pas conformes. L'administration de la ville américaine a aussi offert une période de grâce pour laisser le temps aux commerces de s'adapter à cette nouveauté.

Quelques solutions existent déjà, dont le four hybride. Le commerce St-Viateur Bagel l'a déjà adopté et est parvenu à réduire considérablement ses émissions de particules fines.

Chargement en cours