•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La matinale d’été

La matinale d’été

Avec Maxime Coutié

Audio fil du mercredi 24 juillet 2019

Rattrapage

  • Depuis le 1er juillet, les animaleries de la métropole ne peuvent vendre que des chiens, des chats et des lapins en provenance de refuges et de cliniques vétérinaires. Des mesures que dénoncent des animaleries du Québec, qui s'inquiètent pour leur survie. Elles intentent une poursuite menée par Me Yves Pepin pour invalider le règlement.

  • Pour sa chronique hebdomadaire, l'humoriste Catherine Ethier fait choisir un mot à l'aveugle dans un livre à l'animateur Maxime Coutié. Elle bâtit son billet d'humeur de la semaine suivante autour de ce mot. Aujourd'hui, elle s'est penchée sur le mot « Italie ».

  • Chalet, résidences secondaires, habitations sur pilotis... Il n'y a pas si longtemps, on trouvait de nombreux lieux de villégiature dans le Grand Montréal. Il en reste encore quelques traces aujourd'hui, mais on les retrouve davantage sur la partie nord de la couronne de la ville. L'urbaniste émérite Gérard Beaudet raconte leur histoire, de leur âge d'or à leur déclin.

  • Après un retrait de près de six ans de la scène musicale pour le groupe néotraditionnel québécois Mes Aïeux, en voilà les membres réunis de nouveau pour une tournée de huit spectacles, appelée La revoyure. Le chanteur du groupe, Stéphane Archambault, raconte les dessous de ce retour.

Vous aimerez aussi