•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc Labrèche, un phare dans la nuit

Avec Marc Labrèche

Le samedi de 16 h à 17 h

La médisance dans les campagnes électorales américaines

Donald Trump gesticule lors d'un point de presse sur la pelouse de la Maison-Blanche, à Washington.

Selon Marc Labrèche, la « switch est à bitch » dans la campagne électorale américaine qui se déroule actuellement.

Photo : Getty Images / Nicholas Kamm/AFP

« C'est un phénomène lié aux campagnes américaines depuis toujours », explique Karine Prémont, directrice adjointe de l'Observatoire sur les États-Unis de l'Université du Québec à Montréal. Qu'on pense à Andrew Jackson, qui traitait régulièrement John Quincy Adams de proxénète (pimp) en 1828, à Stephen Douglas, qui accusait Abraham Lincoln d'être un alcoolique en 1860, ou au fameux Pizzagate de 2016, ce ne sont pas les idées d'attaques qui manquent aux républicains et aux démocrates pour bousculer leurs adversaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi