•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment devient-on une personnalité narcissique?

Marc Labrèche, un phare dans la nuit

Avec Marc Labrèche

Le samedi de 16 h à 17 h

Comment devient-on une personnalité narcissique?

Illustration d'un œuf doré qui porte une couronne et qui marche sur d'autres œufs mécontents.

Connaissez-vous des personnes narcissiques qui, comme cet œuf princier, n'hésitent pas à marcher sur les autres?

Photo : iStock

« Tout le monde a du narcissisme, il en faut. Sinon, on ne pourrait pas survivre. Il faut s'aimer un petit peu, avoir de l'amour pour soi-même », explique le Dr Hubert Van Gijseghem. Par contre, certaines personnes ont trop de narcissisme et ont donc de la difficulté à éprouver de l'amour pour les autres. Ces personnes sont atteintes de ce qu'on appelle le trouble de la personnalité narcissique.

Le psychologue explique que les personnes narcissiques se surévaluent et ont le besoin excessif d’être admirées. Elles exploitent les autres et manquent d’empathie. Elles envient les autres, mais croient surtout que les autres les envient. De plus, elles ont un comportement arrogant et hautain.

Parmi les personnalités publiques qui correspondent à ces critères, le nom de Donald Trump vient rapidement à l’esprit. « Selon des collègues aux États-Unis que j’estime beaucoup, Trump est aux prises avec un trouble de la personnalité narcissique », affirme le Dr Van Gijseghem.

Un auteur disait que la réhabilitation du grand narcissique est aussi difficile que l’ablation chirurgicale de la vésicule biliaire d’un lièvre… en pleine course.

Le Dr Hubert Van Gijseghem, psychologue et expert psycholégal

Plusieurs théories tentent d’expliquer d’où provient ce trouble de la personnalité. Une base génétique serait en cause, mais des facteurs socioculturels auraient également une influence. « Je pense par exemple à l’enfant-roi, à cette horrible obsession autour de l’estime de soi. Il faut pomper l’estime de soi de tous les enfants, et c’est une détestable philosophie à mon avis. Il y a aussi la Me Generation, qui encourage à penser à soi avant qui que ce soit d’autre. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi