Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Desrosier Philippe et  Mercier Noémi
Audio fil du jeudi 8 août 2019

Claude Lafortune, le sculpteur de papier

Publié le

Dans un studio de télévision, Claude Lafortune avec un personnage en papier dans ses mains.
L'animateur de L'Évangile en papier Claude Lafortune, en 1975   Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

Claude Lafortune a marqué des générations d'enfants avec ses personnages et ses décors en papier diffusés dans les émissions L'évangile en papier et Parcelles de soleil. À 83 ans, il ne se lasse pas de créer et d'exposer ses œuvres. « Je fais les choses à mon rythme, quand j'en ai le goût. Je me vois faire cela jusqu'à la fin. »

Après de nombreuses années à travailler pour la télévision, Claude Lafortune profite désormais de sa liberté pour créer ce qu’il veut, comme il veut et quand il veut.

En mai dernier, il a même reçu un doctorat honoris causa de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). « C’est un beau cadeau, à mon âge. C’est une reconnaissance à laquelle je ne m’attendais pas du tout. [...] J’étais content de faire mes personnages de papier, je trouvais ça beau, mais je ne criais pas au génie. »

Je travaille par amour, pour faire plaisir aux gens.

Claude Lafortune
Un vieil homme parle devant un micro.
Claude Lafortune en mai 2019 Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Diplômé des beaux-arts en 1961, Claude Lafortune ne s’attendait pas non plus à devenir animateur à la télévision. Il revient sur la création de L’Évangile en papier. Si l’émission n’a duré qu’un an, elle a pourtant beaucoup marqué le public.

Bien que croyant lui-même, il explique que l’objectif n’était pas de raconter l’histoire de Jésus d’un point de vue religieux, mais d’enseigner la vie de ce personnage. Il tenait avant tout à ce que l’émission serve à transmettre les valeurs de respect et d’amour des autres.

Les deux grandes qualités pour créer sont la sensibilité et l’imagination.

Claude Lafortune

Claude Lafortune s’avoue aujourd’hui un peu dépassé par les nouvelles technologies et la création numérique. « C’est un monde qui est tellement loin de moi, reconnaît-il. Quand on travaille la matière, qu’on fait quelque chose de ses mains et que ça prend naissance, c’est un peu un prolongement de soi. Je veux continuer à le faire de mes mains jusqu’à la fin. »

Les œuvres de Claude Lafortune sont présentées dans l'exposition temporaire Colle, papier, ciseaux : la vie et l'œuvre de Claude Lafortune, au Musée Marguerite-Bourgeoys, à Montréal.

Hommage à l’artiste visuel Claude Lafortune : reportage du Téléjournal du 15 mai 2019

Chargement en cours