•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’épuisement professionnel selon le genre

Les samedis du monde

Cette émission n'est plus à l'antenne

L’épuisement professionnel selon le genre

Audio fil du samedi 9 juin 2018
Une femme se tient la tête en regardant des documents, assise à un bureau dans une classe, avec le tableau derrière elle.

Une enseignante fatiguée en classe

Photo : getty images/istockphoto / coscaron

D'après une récente étude, les origines de la fatigue extrême au travail ne seraient pas les mêmes pour les hommes et les femmes.

En réalité, au-delà de la question du genre, ce serait la nature même du travail exercé qui jouerait un rôle déterminant dans la fatigue émotionnelle et le sentiment d’inefficacité.

Arnaud Decroix revient sur ces enjeux avec l’auteure principale de cette étude, Nancy Beauregard, professeure à l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi