Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jhade Montpetit
Audio fil du samedi 24 juin 2017

De locataires à propriétaires: la relève agricole de l’Outaouais propulsée par la Plateforme

Publié le

Une affiche signalant le site de la Plateforme agricole de L’Ange-Gardien.
Un projet qui inscrit l’Outaouais au palmarès des régions agricoles de premier choix.   Photo : Radio-Canada / Martin Vanasse

Depuis 2010, la Plateforme agricole de L'Ange-Gardien est un véritable incubateur qui favorise l'émergence de nouvelles entreprises agronomes en Outaouais. L'objectif : former et outiller la relève pour l'amener à gérer une structure prospère et acquérir ses propres terres d'exploitation au terme d'un parcours de cinq ans.

L’organisme, qui contribue à la modernisation et au rayonnement du métier d’agriculteur, propose une solution clé en main aux nouveaux entrepreneurs, les incitant ainsi à s’établir dans la région pour donner naissance à leur projet.

C'est un incubateur et ça permet justement à des gens de faire des expériences et de savoir s'ils aiment ça, si ça marche.

Saadi Louali de l'entreprise agricole Flor'ail
Un espace cultivable au sein de la Plateforme agricole de L’Ange-Gardien.
Tous les espaces à cultiver sont certifiés biologiques. Photo : Radio-Canada/Martin Vanasse

Le lieu de production offre une superficie cultivable de 23 hectares [58 acres], divisée en plusieurs parcelles de terre disponibles pour la location.

Un tracteur sur le terrain de la Plateforme agricole de L’Ange-Gardien.
La machinerie agricole est aussi accessible en location. Photo : Radio-Canada/Martin Vanasse

Des infrastructures communes telles que des serres et des espaces de rangement sont mises à la disposition des cultivateurs en devenir. Il s’agit là d’un avantage concurrentiel, car l’investissement financier nécessaire à l’acquisition d’un domaine et de l’équipement d’exploitation est inaccessible pour plusieurs débutants. Les ressources fournies par la Plateforme leur permettent de démarrer leur production, tout en limitant leur endettement : un coup de pouce très utile dans la construction de l’historique financier des entreprises.

Cette année c'est le meilleur été pour la Plateforme avec 12 entreprises agricoles sur le site en ce moment et plus de 20 promoteurs.

Rudi Markgraf, coordonateur de la Plateforme agricole de L'Ange-Gardien
L'intérieur d'une serre de la Plateforme agricole de L'Ange-Gardien.
L'intérieur d'une serre de la Plateforme agricole de L'Ange-Gardien. Photo : Radio-Canada/Martin Vanasse

Les membres de la Plateforme ont l’occasion d’acquérir de l’expérience en gestion d’entreprise agricole, mais aussi d’apprendre les rudiments de la mise en marché de leurs produits. Un accompagnement leur est offert pour créer un plan d’affaires et développer un réseau de contacts régionaux.

Des plants de laitues et d'herbes fraîches.
Des plants de laitues et d'herbes fraîches. Photo : Radio-Canada/Martin Vanasse

La proximité de la Plateforme avec deux centres urbains, en l'occurrence la grande région de l’Outaouais et d’Ottawa, permet aux entreprises en devenir de développer graduellement une clientèle. La rentabilité des produits cultivés est d’ailleurs un élément critique qui permettra un jour aux entrepreneurs en herbe de s’établir sur leur propre ferme.

Chargement en cours