•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faire laisser pousser ses poils ou non?

Les malins

Avec Jhade Montpetit

Samedi de 7 h à 11 h

Faire laisser pousser ses poils ou non?

Audio fil du samedi 18 mai 2019
Image Maipoils

Image Maipoils

Photo : Image Maipoils / Marie-maxime Carle

Beurk, dégueu, malpropres, les jugements sont nombreux face à la pilosité. Pourquoi? Le mystère plane toujours, mais les poils, amis ou ennemis, demeurent.

Un groupe Facebook a décidé de prendre le problème par la racine des cheveux l'an dernier et de lancer l'événement Maipoils.

Tout le mois de mai, les femmes, les hommes et les personnes non-binaires sont invités à ne pas s’épiler pour rompre avec tous les tabous entourant les poils. Le principal : avoir le droit de faire ce que nous voulons avec!

« Le poil, chez les humains, pourrait avoir des fonctions sensorielles, de protéger, de diminuer la sensation sur la peau. Ça forme en quelque sorte une barrière », souligne Luc-Alain Giraldeau, biologiste du comportement.

Jhade Montpetit a discuté avec deux femmes, Noémie Albert et Andréanne Lafrenière, pour parler de la question.

Deux femmes en discussion dans un studio de radio. En arrière-plan, un technicien attentif.

Noémie Albert et Andréanne Lafrenière discutent de leur choix de laisser pousser leurs poils librement.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Rhéaume

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi