•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Whisky tourbé, vous connaissez?

Les malins

Avec Jhade Montpetit

Samedi de 7 h à 11 h

Whisky tourbé, vous connaissez?

Audio fil du samedi 1 juillet 2017
Infographies de bûches et de flammes sur un arrière-plan de bois.

Whisky tourbé

Photo : Radio-Canada

La tourbe, ou peat en anglais, est une matière fossile qui résulte de la décomposition de végétaux à l'abri de l'air. Une fois récoltée et coupée en grosses briques, elle est mise à sécher à l'air libre afin d'en réduire le taux d'humidité.

Dans le nord et l'ouest de l'Écosse - où de vastes étendues de tourbe se sont accumulées sur de longues périodes - ce fut pendant longtemps l’une des principales sources avec laquelle les habitants se chauffaient.

Traditionnellement, les feux de tourbes étaient aussi utilisés pour faire sécher le malt au cours du processus de fabrication de certains whiskies écossais. Cette étape s’effectuait dans une touraille - ou kiln en anglais - une sorte de four doté d’un plancher perforé sur lequel on épandait les grains de céréale germés.

La combustion de la tourbe donne naissance aux phénols, en particulier les crésols et les xylènes, qui viennent imprégner le malt et lui donner son arôme fumé.

Il faut savoir qu’un jeune whisky tourbé sera plus fringant, c’est-à-dire avec des arômes de tourbe plus marquées, qu’un whisky plus âgé, car plus un whisky vieillit, plus il perd en puissance de tourbe.

Infographie sur le whisky tourbéAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le whisky tourbé

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi