•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un été à deux roues  :  une virée au Pontiac, contrée rurale des barons du bois

Les malins

Avec Jhade Montpetit

Samedi de 7 h à 11 h

Un été à deux roues  :  une virée au Pontiac, contrée rurale des barons du bois

Rattrapage du samedi 11 juillet 2020
Trois femmes en vélo sur une piste au bord d'un champ.

Le circuit du Cycloparc PPJ nous fait découvrir la région du Pontiac.

Photo : Radio-Canada / Photographe : Richere David

À chaque émission, un cycliste de la région nous fait découvrir son circuit de vélo préféré, question d'encourager les auditeurs à enfourcher leur bicyclette et de partir à l'aventure. Cette semaine, Martin Bertrand propriétaire de l'entreprise récréotouristique Horizon X Rafting (Nouvelle fenêtre) nous propose le Cycloparc PPJ (Nouvelle fenêtre).

Une carte d'un circuit de cyclisme dans le Pontiac.

Une virée au Pontiac.

Photo : Radio-Canada

Les cyclistes en quête de dépaysement et de bouffée d’air frais apprécieront particulièrement le Cycloparc PPJ, un concept jumelant piste cyclable et parc naturel, qui transporte les utilisateurs au coeur de la MRC du Pontiac.

J'utilise le Cycloparc PPJ couramment, soit pour moi-même ou avec mes élèves.

Martin Bertrand

Martin Bertrand, un enseignant qui réside à L'Isle-aux-Allumettes, semble connaître les moindres recoins de cette piste. Il en discute comme un père parle de son enfant, avec amour, émerveillement et même, à certains moments, avec indulgence.

Suivez le guide!

Des cyclistes sur une piste en forêt.

Légende

Photo : Five2Nine

Tout comme la Véloroute des Draveurs, le Cycloparc PPJ est aménagé le long d’une ancienne voie ferrée dont l’histoire est digne d’un roman ou d’un scénario de film.

Le parcours aller simple est de 92 kilomètres, mais peut facilement dépasser les 200 kilomètres si l’utilisateur est assez courageux pour emprunter l’ensemble des huit « sentiers thématiques (Nouvelle fenêtre) » qui y sont rattachés.

Type de vélos recommandés : Hybride, Cross-country, Montagne.
Surface du circuit : Poussière de roche, gravelle et asphaltée.
Difficulté : Facile à intermédiaire (Cycloparc PPJ), Facile à difficile (Sentiers thématiques).
Dénivellation : Relief relativement plat (les pentes du parcours n’excèdent pas 4 %).
Source : Cycloparc PPJ.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le parcours Cycloparc PPJ en bref.

Photo : Radio-Canada

Le Cycloparc PPJ relie tous les villages du Pontiac de Bristol à l'Isle-aux-allumettes, en passant par Shawville et Fort-Coulonge.

Comme il y a un village à tous les 20 kilomètres, c’est facile de se réapprovisionner en eau, en collation et en nourriture, souligne Martin Bertrand.

Des cyclistes devant une église.

Le parcours offre plusieurs arrêts où l'on peut se réapprovisionner.

Photo : Richere David

Ce que j’aime beaucoup du Cycloparc PPJ, c’est qu’il n’y a pas de voitures. C’est un excellent parcours pour toute la famille, affirme Martin Bertrand. Quand j’y vais avec mes élèves, on voit beaucoup de faune.

On longe la rivière des Outaouais. Les points de vue sont incroyables!

Martin Bertrand

Ne soyez pas surpris, lorsque vous êtes sur la PPJ, de voir beaucoup de chevreuils. J’ai déjà vu des mouffettes et quelques ours, relate l’enseignant. On voit aussi des grues brunes, différents types d’aigles comme des aigles à têtes blanches et des aigles pêcheurs.

C’est quand même le fun de pouvoir admirer ces bêtes-là en toute sécurité avec la famille, poursuit M. Bertrand, notant au passage que les marais du coin regorgent de vie.

Deux cyclistes sur une piste qui longe un lac.

Le Cycloparc est un parcours unique en son genre.

Photo : Five2Nine

Les sentiers thématiques — de l’aveu même de M. Bertrand — font en sorte que le Cycloparc est un parcours unique en son genre.

À L'Île-du-Grand-Calumet, on a une boucle qu’on appelle ‘‘la boucle des rapides’’ ou des ‘‘eaux blanches’’ qui vous permet de faire le tour de l'île et même [si vous êtes amateur de vélo cross-country] d’aller voir les rapides de la section du Rocher-Fendu, décrit-il

Dans le coin de Fort-Coulonge, il y a une boucle intéressante qui s’appelle la ‘‘boucle des manoirs’’. Elle permet de voir les anciens manoirs de style victorien des barons du bois ou même d’aller faire un tour aux chutes Coulonge.

Une rivière et le rivage d'un village.

L'Île-du-Grand-Calumet fait l’objet de plusieurs légendes algonquines et iroquoises. Elle est aussi le lieu de repos du célèbre coureur des bois, Jean Cadieux.

Photo : Wikimedia Commons / P199

Un autre sentier prisé par les amateurs de vélo de route se nomme le tour des lacs. Cette boucle débute dans le village anglophone de Shawville, passe par Ladysmith et Otter Lake, et se termine dans le petit village riverain de Campbell's Bay.

Vraiment, une belle petite destination!

Martin Bertrand

Martin Bertrand soutient que ce parcours équivaut à un véritable cours d’histoire sur le développement régional du Pontiac, du bois, de l’agriculture et de la foresterie.

Des cyclistes sur une piste dans un champ.

Un des nombreux paysages impressionnants du parcours.

Photo : Richere David

Le fier résident du Pontiac précise que le cycloparc n’est pas très achalandé. Les opportunités de profiter pleinement des activités du secteur en toute tranquillité sont nombreuses, selon lui.

Je vous souhaite une bonne randonnée. En espérant vous voir sur le cycloparc bientôt!, lance Martin Bertrand avec enthousiasme.

Aires de repos : 14 réparties le long du sentier.

Services : supports à vélo, toilettes, tables de pique-nique, bancs et poubelles, système de navette et stationnement.

Disponibilité de la piste cyclable : du 1er mai au 15 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi