Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jhade Montpetit

Gens d'ici

Gens d'ici'

Avec Simon Drolet, collaborateur de l'émission, les malins découvrent des organismes communautaires de la région de la capitale nationale. Nous y retrouvons des histoires touchantes, des parcours inspirants et des gens passionnés qui s'investissent dans leur communauté.

Les chroniques communautaires proposent des entrevues audio accompagnées d'un article complémentaire pour faire découvrir la mission de ces organismes à travers les yeux d'intervenant impliqués.

  • Des jeunes danseurs du programme Arts en folie.

    La danse, le rap et la peinture jusqu’à la folie

    Le quartier de la Basse-Ville d'Ottawa fait régulièrement les manchettes à cause de ses fusillades ou de son centre d'injection supervisée, mais pas souvent pour le talent artistique de ses jeunes. Pourtant, ils en ont à revendre et le programme Arts en folie les aide à l'exploiter.

  • Le Centre de services Guigues est situé au 159, rue Murray, à Ottawa.

    Une oasis pour les aînés d’Ottawa

    L'histoire du Centre de services Guigues débute en 1982, mais c'est vraiment au tournant des années 2000 que cette institution ottavienne dédiée aux personnes âgées a atteint sa vitesse de croisière. Aujourd'hui, l'organisme dessert plus de 1000 personnes chaque année.

  • Trois enfants déguisés en super héros sont photographiés de dos.

    Droit et médecine sociale en synergie pour le bien-être des enfants

    Depuis cinq ans, le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau coordonne les activités du Comité des droits de l'enfant, qui milite pour préserver la santé infantile par le biais du respect des droits fondamentaux. Une marche est organisée le lundi 20 novembre pour souligner la Journée internationale des droits de l'enfant.

  • Un commerce peint en orange est situé sur le coin d'une rue

    Le dépanneur Sylvestre fête 15 ans de survie, d’entraide et d’accueil

    Au-delà des différences culturelles, ethniques et sociales, le dépanneur Sylvestre de Gatineau poursuit une mission d'inclusion sociale qui rayonne dans son quartier, sa région et même dans la province. Grâce à ses bénévoles, le commerce transformé en lieu de rencontre au coeur du secteur de Hull survit de façon autonome depuis maintenant quinze ans.

  • Une femme plus jeune tient la main d'une femme âgée.

    À tous ceux qui s’occupent d’un proche vieillissant ou malade

    « Vous n'êtes pas seuls. » Voilà le message que propage l'Appui pour les proches aidants d'aînés en Outaouais. Comme le devoir, l'amour et la responsabilité peuvent se confondre dans le tourbillon du quotidien, l'organisation veut sensibiliser la communauté au rôle de proche aidant et lui fournir les ressources adéquates.

  • Un homme regarde directement la caméra et plusieurs gens sont rassemblés autour de tables derrière lui.

    Le CVQ du Vieux-Gatineau, point d’ancrage dans sa communauté

    Le Comité de vie de quartier du Vieux-Gatineau (CVQ) agit comme une courroie de transmission dans son secteur et mise sur la participation citoyenne. Le 11 octobre 2017 se tenait la Foire communautaire du Vieux-Gatineau, une initiative de Mustapha Bahri, directeur général de l'organisme.

  • Une femme sourit timidement à la caméra, installée devant un mur blanc décoré du logo de l'organisme Espoir Rosalie

    Espoir Rosalie, un appui important pour les mamans de l’Outaouais

    Un trésor caché brille dans le secteur de Gatineau : un lieu d'accueil inconditionnel et d'accompagnement pour les mères et les enfants qui vivent des difficultés dans la grande aventure de la parentalité. La directrice générale Anna Barbara Charlien décrit Espoir Rosalie, un organisme dont les services sont aussi diversifiés que les besoins auxquels il répond.

  • Photo de Mathieu Lanoix-Boyer, président du centre Entre Deux Roues, en entrevue avec l'animatrice Jhade Montpetit qui tient un micro à la main,

    Vivre la déficience physique « Entre Deux Roues »

    Être confiné à un fauteuil roulant parce que son corps refuse d'obéir à son cerveau, c'est la réalité quotidienne de Mathieu Lanoix-Boyer. Ce militant impliqué pour la déficience physique est aussi président de l'organisme Entre Deux Roues.

Notre sélection

Médias sociaux

Info en continu

Chargement en cours